Antibes : baisse record du prix de l’eau

Posté ven 06/04/2012 - 13:45
Par admin

Avec la validation de la nouvelle DSP sur la production et la distribution du prix de l’eau, Antibes aura désormais l’eau la moins chère de France. Rencontre avec Jean Leonetti pour évoquer comment il est parvenu à obtenir de Veolia Eau une offre qui se traduit par une baisse de 43% du prix moyen de l’eau et de près de 80% pour les 120 premiers mètres cubes.

Antibes : baisse record du prix de l’eau

Jean Leonetti, entouré de ses adjoints Jacques Gente et Henri Chialva, présentant la baisse du prix de l'eau à Antibes lors d'une conférence de presse qui s'est tenue quelques heures avant le Conseil Municipal

En approuvant hier après-midi le choix de la société Veolia Eau comme délégataire du service public de production et de distribution de l’eau potable sur Antibes, le Conseil Municipal a acté une baisse record du prix de l’eau puisque avec 2€/m3 (contre 3,39€ précédemment), Antibes aura désormais l’eau la moins chère de France. Une baisse vertigineuse de près de 43% du prix moyen de l’eau obtenu au terme des négociations sur le renouvellement du contrat de DSP qui arrivait à échéance au 31 décembre 2012. Si lors de cette procédure, La Lyonnaise des Eaux a formulé une offre, le véritable concurrent de Veolia qui assure la distribution de l’eau sur Antibes depuis 132 ans, était la possibilité d’assurer cette prestation en régie. Un audit lancé à l’initiative de la Ville avait en effet montré qu’une exploitation en régie aurait permis une baisse du prix de l’eau de 37%. 

Une baisse applicable dès juillet

La baisse tarifaire consentie par Veolia pour conserver le marché sera d’ailleurs même supérieure à 43% pour la majorité des antibois puisque la tarification s’effectuera désormais en deux tranches et que jusqu’à 120 m3, ce qui correspond à la consommation d’un couple avec 2 enfants, le coût de l’eau sera 78,15% moins cher qu’aujourd’hui. Cerise sur le gâteau, Veolia a même accepté de mettre en œuvre la baisse tarifaire dès le 1er juillet, alors que la nouvelle DSP n’entre en application qu’au 1er janvier 2013. Pour l’opposition de gauche, cette baisse de prix mirobolante de Veolia illustre bien que celle-ci s’enrichissait de façon indue en distribuant l’eau sur Antibes. Si, par la voix de Gérard Piel, elle a manifesté son opposition farouche au principe de DSP pour des services comme l’eau et les transports, le climat dans lequel fût voté cette délibération est resté finalement assez serein, contrairement aux prévisions. 

Ajouter un commentaire