Bâtiment : Basic System révolutionne le marché des plafonds suspendus

Posté ven 05/07/2002 - 00:00
Par admin

Réseau atypique d'entreprises artisanales créé à Nice en 1991, Basic System a lancé Ceil System, un procédé de rénovation des plafonds suspendus par émulsion recolorante. Un procédé qui vient d'obtenir la classification anti-feu absolue.

Cela fait également partie des nouvelles technologies azuréennes. Ainsi Basic System, réseau atypique de petites entreprises artisanales créé à Nice en 1991 par Michel Colleuil et Jean-Jacques Ardouin, vient d'obtenir un bon coup de pouce à travers la classification anti-feu absolue (la norme "M0") accordée à son Ceil System par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Cette classification va permettre au réseau d'intervenir pour des opérations de rénovation dans tous les lieux classés à hauts risques en cas d'incendie, tels que les couloirs d'hôpitaux ou d'hôtels et, plus généralement, tous les lieux de passage conduisant à des chambres ou des dortoirs.Ceil System est un procédé de rénovation des plafonds suspendus par émulsion recolorante. Une technique qui, en évitant le remplacement systématique des "faux-plafonds" dégradés, permet de réaliser d'importantes économies d'échelle. Lancée en 2001 par Basic System, elle bénéficait déjà de la norme anti-feu M1, outre ses avantages en terme de coût (quatre fois moins cher que le remplacement), de qualité acoustique et de luminosité. Ce qui constituait un atout majeur par rapport à la peinture, la seule technique concurrente de rénovation des "faux plafonds".Aujourd'hui, Basic System a encore amélioré la qualité de son procédé, en développant le "Dalfond M", une émulsion minérale totalement inerte (bio, fongicide et algicide) qui lui a permis d'obtenir la normalisation "M0" du CSTB. En cas d'incendie, les produits normalisés M1 dégagent de la fumée et contribuent à l'élévation de la température. En revanche, les produits normalisés M0 constituent une sécurité absolue puisqu'ils sont totalement inertes, ce qui permet de les placer dans les lieux jugés à hauts risques.Cette évolution du produit s'est immédiatement concrétisée par la signature d'un premier contrat avec l'hôpital de Verdun (Meuse), où Basic System vient de rénover 2.200 m2 de plafonds suspendus. Les perspectives sont en tout cas très larges. Ceil System pouvant s'appliquer à la fois sur les dalles minérales et métalliques, la nouvelle technique de rénovation bouleverse la donne sur un marché qui représente 30 millions de m2 par an en France (installation et remplacement confondus).

Ajouter un commentaire