Bernard Oheix : "Je suis fier de ma carrière qui m’a permis d’aller au bout de mes rêves"

Posté lun 07/05/2012 - 16:42
Par admin

Avant de tirer définitivement sa révérence, fin juin, à la tête de l’événementiel du Palais des Festivals, Bernard Oheix a réuni, pour le dernier spectacle de la saison Sortir à Cannes 2011-2012, de nombreux artistes, comme Nilda Fernandez ou le groupe corse A Filetta, avec lesquels il s’est lié d’amitié au cours de sa longue carrière durant laquelle il a eu l’occasion de les programmer pour offrir au public cannois de grands moments d’émotion. Rencontre avec Bernard Oheix pour dresser le bilan de plus de 20 ans passés à organiser les soirées culturelles cannoises.

Bernard Oheix : "Je suis fier de ma carrière qui m’a permis d’aller au bout de mes rêves"

Bernard Oheix, quels sont les moments forts de cette belle aventure qui s’achève au sein du Palais des Festivals ?

La plus belle des aventures est d’avoir été, dans ma ville puisque je suis cannois,  chargé de la programmation artistique de l’un des plus beaux outils culturels de la France : le Palais des Festivals. D’aller voir des spectacles et de faire venir le public. J’ai aimé cette relation entre les artistes et le public. Bien sûr, il y a eu quelques échecs, mais depuis 15 ans que j’ai créé les saisons Sortir à Cannes qui ont représenté près de 2 000 spectacles, il y a eu des moments magiques de pur bonheur. On a vécu la période d’or de la Culture dont j’ai été un modeste médiateur.

En 20 ans, un peu grâce à votre action, le public cannois participe davantage à la vie culturelle ?

Le public cannois n’avait pas besoin de Bernard Oheix, il avait besoin de propositions. C’est un public cultivé, très diversifié et pas uniquement composé de personnes âgées. On a fait Iggy Pop et Pete Doherty dans le Grand Auditorium. C’est quand même hallucinant ! Il a fallu parfois un peu bousculer ce public, mais il m’a suivi. Je suis fier de toutes ces salles pleines sur des spectacles qui n’étaient pas gagnés d’avance.

Quels sont vos projets pour le futur ?

Vivre ! D’abord en allant voir les spectacles de cette magnifique équipe qui va me succéder. Je vais enfin pouvoir critiquer les spectacles, ce que je ne pouvais pas faire puisque c’était moi qui les programmais. Je vais profiter de la vie à Cannes, une ville que j’aime passionnément et que j’ai servie en programmant les saisons et en faisant le Festival d’Art Pyrotechnique. Je continuerais à programmer les Nuits Musicales du Suquet et j’ai d’autres projets, mais je tourne une page importante en étant fier de la carrière que j’ai menée au sein du Palais en obtenant la confiance de 4 Maires successifs et en pouvant aller au bout de mes rêves. 

Ajouter un commentaire