Biot : le Festival "Souffleurs d'avenir" passe en version 2.0

Souffleurs d'avenir affiche

"Souffleurs d'avenir" à Biot, le rendez-vous de l'écocitoyenneté passe lui aussi en digital. La sixième édition de ce festival avait été évidemment préparée d'une autre façon. Elle devait se tenir dans les rues du village comme les années précédentes, ce week-end du 24 au 26 avril. En dépit du coronavirus et du confinement, le Festival 2020 aura quand même lieu, mais en version 2.0 les 25 et 26 avril. Au programme toujours des tables rondes, des débats, des conférences, des échanges…et toujours cette envie d’inventer le monde de demain, tous ensemble.

Le programme était pourtant prêt pour une version plus traditionnelle, les intervenants et participants mobilisés. Mais, bien entendu, étant donné le contexte mondial de pandémie de CoV-SARS 2 / Covid-19, tout a dû être arrêté. La thématique reste cependant la même : "Comment porter le changement" avec un regard plus particulièrement porté sur la question de la mode durable, en partenariat avec la Fashion Revolution Week qui se déroule du 22 au 28 avril.

Cet événement est né après le 24 avril 2013 et l’effondrement d’un immeuble à Dacca au Bangladesh qui abritait des ateliers de confection de vêtements pour de nombreuses marques de mode internationales. Quelque 1127 travailleuses et travailleurs du textile avaient trouvé la mort dans cette catastrophe qui avait éveillé les consciences.

Souffleurs d’Avenir avait ainsi fait de la mode, le sujet central de cette édition, avec des tables-rondes, un village de créateurs et la projection du film "Made in Bangladesh" au cinéma Les Visiteurs du Soir à Valbonne. Cette thématique sera abordée très largement en visioconférence retransmise en direct sur les réseaux sociaux. Les différents invités expliqueront les enjeux et des initiatives seront présentées comme par exemple la fabrication de jeans écoresponsable et équitable. 

Mais l’écocitoyenneté, c’est aussi les nouvelles mobilités, la réduction des déchets, les enjeux climatiques, autant d'autres sujets qui seront abordés. L’animatrice Elsa Grangier, connue pour son travail avec les enfants du Lobby de Poissy et fidèle du Festival sera présente. Frédéric Lopez, l’un des parrains de la première édition, viendra faire un clin d’œil et le maire de Grenoble Eric Piolle, participera à une table ronde sur les réponses aux enjeux climatiques.

Et bien sûr, tous les partenaires locaux, engagés dans l’écocitoyenneté viendront partager leurs expériences et leurs espoirs pour demain. Des vidéos et des animations rythmeront cette journée interactive, ouverte et responsable. Rendez-vous samedi 25 avril à partir de 11h30 sur le site www.biot.fr et les réseaux sociaux de la ville de Biot.