Cannes : Copernicus, le super contrat européen de Thales Alenia Space

Le constructeur cannois de satellites a été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour les principales missions du programme Copernicus. Un contrat de 1,8 milliards d'euros. Une bouffée d'oxygène pour Thales Alenia Space qui sera présent sur cinq des six satellites de ce programme européen emblématique d'observation de la terre à partir de l'espace.

Copernicus Sentinel illustration

Une bonne nouvelle pour l'Europe de l'espace et le plan de charge de Thales Alenia Space à Cannes : le constructeur cannois de satellites a été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA) en coordination et avec l’approbation de la Commission Européenne pour les principales missions du programme Copernicus, un des programmes phares de l'Europe avec le système de navigation Galileo. Un contrat important qui lui apporte une véritable bouffée d'oxygène : le volume des commandes qui lui sont adressées devrait s'élever à environ 1,8 milliards d'euros précise le constructeur dans un communiqué. L'équivalent d'un chiffre d'affaires annuel (de l'ordre de 2 milliards d'euros).

En accord avec les pratiques contractuelles de l'ESA, et selon la norme IFRS15, les prises de commandes associées à ces projets pour Thales Alenia Space devraient être d’environ  200 millions d'euros en 2020. Les négociations finales débuteront prochainement et les signatures des contrats sont attendues dans les prochaines semaines.

TAS présent sur 5 des 6 satellites du programme Copernicus

Copernicus est un programme d'observation de la Terre par satellite de la Commission européenne et de l'Agence spatiale européenne (ESA). Il fournit des données d'observation de la Terre pour la protection de l'environnement, la surveillance du climat, l'évaluation des catastrophes naturelles et d'autres missions sociétales. Thales Alenia Space sera présent sur cinq des six satellites du programme (les "Sentinel" 7, 9, 10, 11 et 12).

Il sera le maître d'œuvre des missions suivantes :

  • En France pour CHIME  ou Sentinel 10 (mission d'imagerie hyperspectrale pour soutenir de nouveaux services optimisés de gestion durable de l'agriculture et de la biodiversité, ainsi que la caractérisation des propriétés des sols).  OHB System et Leonardo seront ses principaux sous-traitants.
  • En Italie pour CIMR ou Sentinel 11 (Mission d'imagerie passive micro-ondes pour surveiller notamment la température et la salinité de l'eau de mer en Arctique). OHB System et OHB Italia seront ses sous-traitants,
  • En Italie pour ROSE L ou Sentinel 12 (Mission radar SAR en bande L pour analyser plus particulièrement l'humidité et l'affaissement des sols). Sous-traitants Airbus Defence & Space Germany..

Thales Alenia Space sera également responsable de la charge utile pour deux autres missions :

  • En France pour l'instrument CO2M de Sentinel 7 (mission de surveillance du CO2 qui permettra de mesurer les émissions mondiales de CO2 d'origine anthropique et de jouer ainsi un rôle clé dans l'étude et le suivi des causes du changement climatique). Sous maîtrise d’œuvre d’OHB System
  • En France pour l'altimètre CRISTAL de Sentinel 9 (Mission de topographie des glaces et des neiges polaires) sous maîtrise d’œuvre Airbus Defence & Space Germany.

Ainsi, Thales Alenia Space est présente à bord de cinq des six nouvelles missions Copernicus, dont trois en tant que maître d'œuvre. "Ces succès reflètent la capacité de Thales Alenia Space à mener à bien des missions complexes d'observation de la Terre dans diverses configurations, incluant des solutions optique et radar" a souligné Hervé Derrey, Pdg de Thales Alenia Space (il a remplacé Jean-Loïc Galle en février dernier). De quoi aussi apporter un peu plus de sérénité dans les salles blanches de Cannes La Bocca, alors qu'un plan de réduction de postes est en cours depuis un an.