Cannes : David Lisnard entame un second mandat et constitue son équipe

Elu au premier tour avec 88,08% des voix, sa liste avait emporté à Cannes la totalité des 49 sièges. Sans surprise aussi, David Lisnard a été élu maire samedi et a entamé un second mandat. Son équipe avec 14 adjoints (7 hommes et 7 femmes) et quatre conseillers municipaux délégués a été appelée à une véritable "reconstruction de société", suite à la crise de coronavirus.

David Lisnard

Pas de suspense évidemment en ce qui concerne le nouveau maire de Cannes pour les six prochaines années. Réuni dès samedi matin, à huis clos (coronavirus oblige), avec les nouveaux élus tous masqués, le conseil municipal d'installation a voté à l'unanimité David Lisnard (il avait été élu au premier tour avec plus de 88% des voix et avait emporté les 49 sièges) . Agé de 51 ans, il entame ainsi son second mandat.

Une équipe appelée à une reconstruction de société

Dans la foulée son équipe a été constituée. Elle se compose sur la proposition du maire, de 14 adjoints  (7 hommes, 7 femmes pour une parité respectée) et de quatre conseillers municipaux délégués (là aussi dans la parité). Beaucoup de nouveaux visages, tandis que des adjoints qui opéraient déjà lors du premier mandat, ont tous changé d'attribution. A noter plus particulièrement Nicolas Gorjux, adjoint délégué aux finances durant le premier mandat, qui est désormais premier adjoint tandis que Jean-Michel Arnaud, président fondateur du groupe Domaines Publics se voit attribuer la future présidence de la SEMEC et l'avocat Christophe Fiorentino, la vice-présidence de la Communauté d'Agglomération Cannes Lérins.

David Lisnard en présentant son nouveau conseil municipal a insisté sur une élaboration de l'équipe d'adjoint "élaborée au regard des compétences, des motivations exprimées, des disponibilités de chacun et en tenant compte de la nécessité d’efficacité immédiate due à la crise actuelle." Tous les élus du conseil municipal se verront attribuer des responsabilités pour la mise en œuvre et le suivi du projet de mandat. Des blocs de compétences réunissant plusieurs adjoints et des conseillers municipaux seront créés pour gagner en transversalité et en performance publique

Dans son intervention, David Lisnard a insisté, au-delà de la crise sanitaire, sur la violence de la crise économique et sociale qui va se traduire en drames humains pour beaucoup d’entrepreneurs et de salariés, et impacter également considérablement les finances et les organisations publiques. Un  contexte hors du commun avec une épreuve jamais affrontée depuis la dernière Guerre mondiale. Aussi, c’est bien à une reconstruction de société, voire, à plus grande échelle, de civilisation que la nouvelle équipe est appelée.

 

La nouvelle équipe

Voici la liste des 14 adjoints, 4 conseillers municipaux délégués et du président de la Semec, avec les grandes lignes de leurs délégations et dans l’ordre suivant.

Les adjoints

Nicolas Gorjux. Cadre de banque de 46 ans et ex-président d’une association de défense du quartier du Petit-Juas, Nicolas Gorjux a d’ores et déjà contribué à la gestion particulièrement rigoureuse de la mairie durant le premier mandat en tant qu’Adjoint délégué aux finances.

  • Adjoint en charge de la performance municipale, de la coordination des services et de l’organisation municipale, de l’optimisation et la performance budgétaires, du patrimoine communal et du protocole. Président de la commission des concessions et délégations de service public (CDSP).

Françoise Bruneteaux. Cadre de la Fonction publique Territoriale de 54 ans, et Vice-Présidente du Conseil régional PACA, Francoise Bruneteaux a apporté son expertise dans la réalisation des nombreux projets structurants et des travaux durant le premier mandat.

  • Adjointe en charge de l’environnement et du développement durable, des aménagements de lutte contre les inondations, de la transition énergétique, du plan climat, des espaces naturels, de la protection de la Méditerranée.

Gilles Cima. Administrateur de sociétés âgé de 66 ans, Gilles Cima a accompagné le maire durant son premier mandat dans la défense et le développement du commerce de proximité à Cannes.

  • Adjoint en charge de la qualité de vie, de l’attractivité et de l’accessibilité-sécurité des espaces publics, des travaux, de la propreté urbaine, des taxis et des cultes.

Joelle Arini. Vice-Présidente du Conseil départemental élue à la Bocca, cette ancienne directrice d’école au Suquet s’est particulièrement investie dans la modernisation du management de l’administration municipale à l’occasion du premier mandat.

  • Adjointe en charge de l’éducation, de l’instruction publique et de la petite enfance.

Frank Chikli. Médecin radiologue de 53 ans, ce chef de service à l’Hôpital de Cannes, complètement investi durant la crise Covid-19, a participé durant le premier mandat au développement économique, à l’attractivité de la Ville et à la croissance du Palais des Festivals et des Congrès.

  • Adjoint en charge du développement de l’université et du campus universitaire, de l’innovation, de la vie étudiante, de la formation, du Centre de Formation des Apprentis, de l’innovation, de l’intelligence artificielle, de la croissance économique et du développement de la filière CANNES ON AIR. Dans un premier temps, compte tenu de la gestion de sortie de crise liée au Covid-19, Frank Chikli continuera à assumer la délégation au tourisme et à l’évènementiel.

Odile Gouny-Dozol. Entrepreneur familial en nom propre de 63 ans, Odile Gouny-Dozol a accompagné la dynamique sportive du premier mandat avec la mise en place de "Cannes, Capitale des Sports en Plein Air".

  • Adjointe en charge des Ressources humaines, de l’administration générale, de l’état civil et des affaires électorales et des affaires funéraires.

Thomas de Pariente. Dirigeant de société de 49 ans - ex co-président des anciens Dragons cannois (AS Cannes football), Thomas de Pariente a contribué à la politique culturelle et à l’une des nombreuses innovations nationales du mandat précédent qui a fait de Cannes une ville pionnière en Education Artistique et Culturelle.

  • Adjoint en charge du tourisme, de l’évènementiel, des relations internationales et des casinos et de la culture. Dans un premier temps, compte tenu de la gestion de sortie de crise liée au Covid-19, la délégation tourisme et évènementiel, reste assumée par Frank CHIKLI.

Emma Véran. Jeune avocate de 30 ans spécialisée en droit de l’urbanisme, Emma Véran est issue d’une vieille famille cannoise. Elle a fait le choix de se réinstaller à Cannes et de faire bénéficier la mairie de son expertise dans le domaine juridique.

  • Adjointe en charge de l’aménagement, le développement territorial et l’urbanisme.

Jean-Marc Chiappini. 70 ans, kinésithérapeute (er) – ex-président de clubs de sport et d’une amicale corse, il s’est investi fortement lors du mandat précédent dans l’amélioration de la circulation, de la mobilité et du développement des marchés.

  • Adjoint en charge des sports et du projet 100% éducation sportive et maritime.

Apolline Crapiz. Ancienne cadre en insertion économique et sociale de 70 ans, particulièrement investie au sein du conseil de santé mental de l’hôpital, Apolline Crapiz apporte sa connaissance du domaine social et des structures associatives d’insertion dans une ville où le taux de pauvreté est élevé.

  • Adjointe en charge du social, du handicap, du maintien à domicile et de la lutte contre les discriminations.

Christian Taricco. Cet ancien artisan taxi de 65 ans, formateur taxis, ex-président des Taxis de Cannes, va poursuivre son action engagée lors du premier mandat au service de la défense du commerce et de l’artisanat, avec la poursuite du plan terrasse.

  • Adjoint en charge de la défense du commerce et de l’artisanat, des marchés, des fêtes et animations, des terrasses, des ouvertures tardives et débits de boisson et des taxes et droits communaux.

Marie Pourreyron. Cette gérante d’e-entreprise, consultante en webmarketing de 45 ans a accompagné la politique en faveur de la protection de l’environnement ambitieuse et pragmatique mise en place durant le premier mandat.

  • Adjointe en charge de la mobilité, de la circulation et du stationnement, de la logistique urbaine et des livraisons.

Jean-Pierre Pansier. Expert-comptable et commissaire aux comptes de 60 ans, Jean-Pierre Pansier évolue dans le secteur de la comptabilité depuis plusieurs dizaines d’années. Son expertise sera particulièrement bienvenue dans un contexte difficile pour tenir et gérer le budget municipal.

  • Adjoint en charge de l’exécution et du contrôle budgétaires, du contrôle juridique et des contentieux, de la lutte contre les gaspillages, de la commande publique et de l’optimisation des délégations de services publics. Président de la commission d’appel d’offres (CAO).

Ana-Paula Martins de Oliveira. Directrice financière en entreprise de 58 ans, Ana-Paula Martins de Oliviera s’est particulièrement impliquée dans la défense de le la liberté d’expression et du dessin de presse. Elle est également très impliquée dans les questions de proximité.

  • Adjointe en charge des équipements portuaires, des établissements balnéaires, services maritimes et à la politique des quartiers.

Conseillers municipaux délégués

Jacques Gauthier. Cet ancien cardiologue de 71 ans, ex-interne des Hôpitaux, ex-Président national d’une association de cardiologues, sera un vrai expert pour accompagner la politique santé du maire, essentielle au sortir de la crise du Covid-19.

  • En charge de la santé, de l’hôpital, de l’hygiène, de la sécurité-prévention, de l’accessibilité des bâtiments et des anciens combattants.

Charlotte Cluet. 40 ans, conseillère en développement relations clients, elle va pouvoir amplifier son engagement en faveur de la jeunesse initié durant le mandat précédent et s’atteler à cette nouvelle délégation liée à la cause animale.

  • En charge de la jeunesse, de la famille, de la cause animale et de l’animal citadin.

Magali Chelpi-Den Hamer. Docteur en anthropologie sociale de 43 ans, chercheure affiliée à l’Institut des Mondes Africains, elle a un parcours professionnel qui a contribué à développer la coopération humanitaire durant le premier mandat.

  • En charge du logement et de l’habitat, future Présidente de la SOCACONAM et de l’OPH.

André Frizzi. Ancien artisan coiffeur boccassien, André Frizzi va continuer son action efficace et appréciée, initiée durant le premier mandat auprès des associations et en faveur de la qualité de vie à La Bocca.

  • En charge de la vie associative et de la qualité de vie à la Bocca.

Présidence de la SEMEC

Futur président de la SEMEC : Jean-Michel Arnaud, Président fondateur du groupe Domaines Publics, dirigeant d’entreprises et vice-président de Publicis Consultants, Jean-Michel Arnaud est un expert en stratégie marketing qui va pouvoir apporter une vraie vision à l’heure où la crise du Covid-19 a exacerbé la concurrence internationale en matière notamment de tourisme d’affaires et de Mice et que Cannes va devoir se réinventer. Titulaire de nombreuses distinctions, il est Conseiller du Commerce Extérieur de la France, enseignant en intelligence économique, auteur d’essais et de nombreuses publications dont la coécriture du livre "En finir avec l'incivisme", la profession de foi de David Lisnard.

Il est subdélégué en charge des relations institutionnelles et des grands partenariats, et du Musée International du Cinéma et du festival de Cannes ; subdélégué en charge des relations internationales et de la coopération décentralisée ; subdélégué en charge du projet Cannes on Air.

Vice-présidence de la communauté d'agglomération

Christophe Fiorentino, Vice-Président de la communauté d’agglomération : 45 ans, avocat, auteur de publications juridiques. Il est président de la commission communale des services publics locaux ; subdélégué à l’urbanisme, subdélégué en charge des équipements portuaires, des établissements balnéaires, services maritimes ; subdélégué aux travaux ; subdélégué au patrimoine.

 

Étiquettes