Cannes : la French Tech azuréenne en force au salon du capital investissement

La French Tech joue les grands salons cannois. Ainsi, sept Capitales French Tech se sont déplacées à Cannes pour l’IPEM, le plus grand salon européen du capital investissement qui se tenait au palais des festivals fin janvier. Les "capitales", qui avaient mobilisé sur leur territoire les startups préparant une levée de fonds, étaient ainsi accompagnées d’une délégation de CEO 100 % French Tech très intéressée donc à rencontrer des investisseurs, provenant de 35 pays. Portée par la Capitale French Tech Côte d’Azur, la collaboration entre les 13 Capitales French Tech a permis d’offrir aux pépites de chaque territoire des conditions privilégiées d'accès au financement .

Les CEO  des Capitales French Tech ont ainsi passé trois journées riches d’échanges et de rendez-vous d’affaires. Avec un objectif : par la mise en relation au sein de l’écosystème du Private Equity qui rassemble aussi bien les fonds d’investissement, les investisseurs publics ou privés, et les entrepreneurs, faciliter la recherche des financements nécessaires à l’accélération de leur développement. Cela à travers deux leviers : d'une part, aider les startups en hyper-croissance à lever en France des tickets supérieurs à 50 millions d'euros et d'autre part, soutenir l'introduction en bourse des futurs champions français de la tech.

A noter aussi que, dans la délégation de CEO French Tech, se trouvaient plusieurs représentants de startups azuréennes comme Kinaxia, Gérer ma boite, Wilout, MydataModels, IoThink Solutions ou encore ExactCure. Des CEO qui venaient… en voisin.