Cannes à la relance : première pierre de l'extension du Palais avec Patrick Devedjian

Posté mar 10/03/2009 - 15:35
Par admin

Cannes à la relance : première pierre de l'extension du Palais avec Patrick Devedjian

Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance, profitera de sa présence au MIPIM de Cannes (il présidera notamment l'inauguration demain mercredi à 16 heures) pour poser la première pierre des travaux d'extension du palais des festivals de Cannes. La cérémonie, prévue jeudi à 9h30 sur le parvis du palais entre les marches du Théâtre Debussy et le Casino Croisette, aura lieu en compagnie notamment de Bernard Brochand, député-maire, d'Eric Ciotti, président du Conseil général. Ces travaux d'un montant global de 5 millions d'euros, bénéficient justement du plan de relance avec un financement de l'Etat de 3,5 millions d'euros.

 

Ce premier volet d'un grand programme de rénovation-extension consiste à commencer l'agrandissement et la rénovation du foyer du théâtre Debussy, ainsi qu'à habiller de verre la façade correspondante. Il est prévu également dans cette phase divers aménagements : le réaménagement du parvis nord, l'installation d'un monte-charge, l'amélioration de la sécurité du bâtiment, la mise en place des systèmes destinés à l'accrochage d'écrans géants extérieurs, un rajeunissement de la décoration intérieure.

 

Pour Bernard Brochand, comme pour David Lisnard, premier adjoint et président de la Semec (Société d'économie mixte des événements cannois) même si cette première étape est loin de couvrir l'ensemble du chantier de rénovation et d'extension qui est prévu, il s'agit d'un premier pas plus qu'encourageant. Pour eux, c'est la première fois que l'Etat accorde des financements pour ce bâtiment. Une première participation qui, pour eux, représente une reconnaissance de l'intérêt national du palais des festivals de Cannes et qui laisse espérer une participation de l'État sur plusieurs exercices. Il s'agit en effet sur une période allant jusqu'à 2013 de boucler un financement public de l'opération estimé à 80 millions d'euros.

 

Ajouter un commentaire