Cannes : le Béjart Ballet Lausanne ouvre un Festival de Danse élargi

Sous le nom désormais de Festival de Danse Cannes Côte d'Azur France, l'édition 2019 élargie à Nice, Antibes, Grasse, Carros, Mougins et Draguignan démarre ce soir au Grand Auditorium du Palais des Festivals avec le Béjart Ballet Lausanne. Le coup d'envoi pour une grande manifestation d'art chorégraphique qui se terminera le 15 décembre en apothéose avec Magma, une commande réunissant Marie-Agnès Gillot, Andrés Marin et Christian Rizzo, trois géants de la danse.

Affiche Festival danse cannes

A tout seigneur tout honneur : le Béjart Ballet Lausanne ouvrira le bal. Il illuminera le Grand Audi du Palais des Festivals ce soir à 20h30 et lancera un Festival de Danse Cannes élargi à toute la Côte d'Azur. Ce sera parti jusqu'au 15 décembre pour plus de deux semaines exceptionnelles avec 24 compagnies venues du monde entier qui présenteront leurs dernières créations ou pièces emblématiques. Au programme, s'égraineront sur chaque jour quelque 21 représentations, dont 15 à Cannes et 6 dans les structures culturelles partenaires. De quoi aussi faire de ce festival l'événement de l'année avec 14 créations 2019 dont 4 coproductions, 3 premières mondiales, 1 première européenne, 2 premières françaises et 1 commande de pièce spécialement créée pour le Festival.

A découvrir ou redécouvrir

Ce sera, pour une clôture en apothéose le 15 décembre à 18 heures au théâtre Debussy, la commande passée à Marie-Agnès Gillot, Andrés Marin et Christian Rizzo. Sous le nom de "Magma", ce projet lancé par Brigitte Lefèvre, ancienne directrice du Ballet de l’Opéra de Paris et directrice artistique du Festival, réunit trois géants de la danse sur une seule et même création. Etincellant.

Entretemps, du 29 novembre au 15 décembre, le public pourra (re)découvrir Körper, le spectacle emblématique de Sasha Waltz créé en 2000, et découvrir entrer autres la Sao Paulo Dance Company, les Compagnies F, Yeah Yellow ou Amala Dianor ou encore deux œuvres singulières qui questionnent, à partir de notre regard d’aujourd’hui un héritage chorégraphique ancien : pulsations des peuples premiers du Canada pour Olivia Granville, quadrille guadeloupéen pour Chantal Loïal

Danse Cannes de Nice à Draguignan

Mais la grande nouveauté de cette édition 2019, tient dans l'élargissement de ce festival au-delà de Cannes à travers de nouvelles associations. Six structures culturelles l'ont rejoint avec la même volonté de faire briller l'art chorégraphique et de porter la manifestation au niveau national et international : Anthéa à Antibes, le Théâtre National de Nice, le Forum Jacques Prévert à Carros, le Théâtre de Grasse, la Scène 55 à Mougins et les Théâtres en Dracénie à Draguignan. Toute la programmation a été pensée dans cette perspective d’échange et de partage avec les directeurs des structures environnantes.

Ainsi, la création de Marion Lévy avec l’Orchestre de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur, dirigé par Benjamin Lévy et le PNSD Rosella Hightower, aura lieu au Théâtre de Grasse où Marion Lévy est artiste associée. De même, la prochaine création d’Arthur Pérole sera présentée aux Théâtres en Dracénie à Draguignan, dont il est également artiste associé. Anthéa recevra, à Antibes, la Sao Paulo Companhia de Dança avec des pièces de Joëlle Bouvier, Cassi Abranches et Jomar Mesquita. Le Théâtre National de Nice, fera venir d’Aix-en-Provence Josette Baïz avec la pièce La finale, tandis que Kubilai Khan Investigations, compagnie implantée à Toulon sera accueillie au Forum Jacques Prévert de Carros. A Scène 55, théâtre de Mougins, l’accent sera mis sur une soirée partagée avec Parallèles, de Raphaël Cottin et Jean Guizerix et Mon Corps Palimpseste d’Eric Oberdorff

Alors, dès ce soir, danse sur toute la Côte !