Cannes : le décès de Roger Borniche, "flic à l'ancienne" et écrivain à succès

Ses livres ont inspiré le cinéma et Alain Delon et son nom restera associé à des films comme Le privé, Le gang, Le Ricain, Le gringo, L'archange, Le Maltais, Le boss, Vol d'un nid de bijoux Roger Borniche, à la fois "flic à l'ancienne" (il assurait ne jamais porter d'arme et avoir arrêté 567 truands en 13 ans de carrière) et romancier à succès est décédé à Cannes à l'âge de 101 ans. Après avoir longtemps habité à Los Angeles, il vivait depuis cinq ans dans le quartier de la Californie, à Cannes.

Maire de la ville, David Lisnard lui a rendu hommage dans un communiqué. "Alors que nous célébrons demain l’Appel du 18 juin 1940, je salue celui qui refusa de servir sous le Régime de Vichy en démissionnant de la Police nationale avant de la réintégrer à la Libération, en tant qu’inspecteur de la Sureté Nationale puis de créer, à son compte, un cabinet d’enquêtes privées." Et d'ajouter "c’est à la fois un homme d’honneur et un écrivain prolixe que nous perdons, dont certains ouvrages ont été portés à l’écran : Flic Story, Le Gang et L'Indic."