Cannes : le MILIA passe sous l'aile du MIPTV

Posté lun 04/11/2002 - 00:00
Par admin

Le marché des contenus interactifs, initialement prévu en février, se tiendra en parallèle du marché des programmes audiovisuels en mars. De nouvelles dates (du 26 au 28 mars), mais aussi un nouveau format pour le dixième anniversaire de ce salon de Reed Midem.

La question se posait depuis déjà plusieurs années. Depuis la montée en puissance d'Internet, et son entrée en force aussi bien dans la musique que dans le divertissement et les programmes audiovisuels. Coincé entre les deux salons géants que sont le MIDEM et le MIPTV, le MILIA, salon des contenus interactifs, allait-il trouver sa place? Un débat qui s'est accéléré à la suite des mouvements de concentration enregistrés chez les éditeurs multimédias et les difficultés de l'industrie des jeux interactifs.Liens resserrés avec le MIPTVSeul, le MILIA qui fête cette année sa dixième édition, avait de plus en plus de mal à retrouver les niveaux d'exposants et de participants du boom multimédia. Une réponse a donc été apportée cette année : le MILIA se tiendra désormais sous l'aile du MIPTV. Prévu initialement en février il a été reporté en mars, du 26 au 28 mars, soit à la fin du marché des programmes audiovisuels (24 au 28 mars pour le MIPTV)."Le premier Marché International des Contenus Interactifs, se repositionne en resserrant ses liens avec la télévision et se tiendra fin mars à Cannes en parallèle du MIPTV, évènement mondial de référence de l’industrie de l’audiovisuel également organisé par Reed Midem, est-il ainsi annoncé dans un communiqué. Selon Laurine Garaude, Directrice du MILIA, "le devenir des contenus interactifs évolue de plus en plus autour de la télévision, qui reste le support de diffusion grand public par excellence pour le divertissement et représente donc d’énormes opportunités pour l’ensemble des participants du MILIA. Parallèlement, l’avenir de la télévision va s’inscrire de plus en plus dans des formats de programmes interactifs, diffusables sur une multiplicité de plate-formes."Chaînes de télévision et opérateurs de réseaux mobilesPour Paul Zilk, Directeur général de Reed MIDEM, "nos clients cherchent à optimiser leur participation à nos marchés et à obtenir le meilleur retour possible sur investissement. Notre réponse est un format pour le MILIA mieux adapté à leurs attentes et plus proche du MIPTV. De ce fait, non seulement nous apportons une valeur ajoutée à chacun de ces marchés mais aussi de nouvelles opportunités de développements futurs.Le MILIA introduit ainsi un nouveau format conjuguant des points de vue d’experts, des forums ciblés, des mises en contact de partenaires, des ateliers de réflexion stratégique avec des présentations de produits, des villages «démos» et des espaces de rencontres spécifiques. Son objectif reste de faciliter et stimuler les accords et partenariats entre éditeurs et développeurs de contenus interactifs, détenteurs de droits. Mais, à cette cible initiale, viennent s'ajouter, de plus en plus avec l'intégration au sein du MIPTV, les décisionnaires de production et de co-production dans les chaînes de télévision, les producteurs indépendants. Et puis, acteurs appelés à monter en puissance sur ce grand marché des contenus interactifs désormais repositionné, les opérateurs de réseau à haut débit et de téléphonie mobile.

Ajouter un commentaire