Cannes : les projets de David Lisnard pour La Bocca

Posté mar 18/03/2014 - 14:48
Par

Premier adjoint actuel et candidat à la succession de Bernard Brochand à la mairie de Cannes, David Lisnard a présenté récemment ses projets pour La Bocca. Un secteur qu’il entend protéger, mais aussi développer et organiser autour de plusieurs grands projets structurants comme ceux de la Bastide Rouge, des sites AnsaldoBreda ou de Cannes Marchandises. De quoi modifier le visage de La Bocca et de son littoral qui pourrait se transformer en Boccacabana.

Cannes : les projets de David Lisnard pour La Bocca

David Lisnard souhaite transformer le littoral boccassien en Boccacabana

Même si David Lisnard souhaite aussi embellir la voie rapide et rénover les Allées de la Liberté pour en faire un lieu de vie au style typiquement provençal, bon nombre de ses grands projets, présentés dans le cadre de sa campagne pour les élections municipales à Cannes, concernent La Bocca. Un secteur qu’il entend protéger, mais aussi développer et réorganiser. Son développement passera tout d’abord par la réalisation de projets structurants. Outre la poursuite de l’aménagement de la Basse Vallée de la Siagne en réaffirmant la vocation agricole de ces terrains, l’un de ces principaux projets structurants est celui de la Bastide Rouge dont l’inauguration récente de la pépinière d’entreprises constitue l’un des prémices. 

Un Technopole de l’image à Bastide Rouge

Sur ce site, la pépinière sera l’un des éléments d’une véritable Cité des Entreprises, orientée vers l’image et le numérique, qui comprendra notamment un hôtel d’entreprises, un fab-lab et un espace de co-working. Une Cité en phase avec le campus universitaire qui verra le jour en 2017-2018 avec 150 logements étudiants et un restaurant universitaire de 450 places, ainsi que ses 3 pôles de formations autour du numérique et de la création audiovisuelle avec pour ambition de faire de Cannes la capitale du storytelling, du Tourisme et du Nautisme. Toujours à Bastide Rouge, un multiplexe cinéma de 12 salles sera construit par Pathé Gaumont, tandis qu’un parking relais de 1000 places, connecté au BHNS, sera réalisé.

Autre zone à enjeu sur La Bocca, le site d’AnsaldoBreda. Si la partie façade Tonner aura vocation à accueillir du logement et des commerces, 5 des 6 hectares seront sanctuarisés en zone économique et industrielle. Une partie sera dédiée à des entreprises du Nautisme, tandis qu’un village d’artisans s’installera sur l’autre. Une façon de combler un manque et d’avoir un lieu bien identifié où l’on pourra trouver des plombiers, des électriciens et tout un tas de corps de métiers manuels et artisanaux.     

La rénovation du centre de La Bocca

Si la construction sur la partie donnant sur l’avenue Francis Tonner permettra de donner une cohérence au centre de La Bocca, ce dernier fera également l’objet d’une rénovation complète qui passera d’abord par l’aménagement de la place Paul Roubaud avec la reconfiguration du bâtiment de La Poste qui aujourd’hui coupe la place en deux et serait reconstruit dans la longueur. Le projet de parking souterrain semble aujourd’hui abandonné en raison de son coût pour la Ville. La tendance est plutôt de construire une place avec un aménagement minéral et végétal, ainsi qu’un théâtre de verdure. Des places de stationnement seraient créées sur plusieurs poches situées dans un périmètre de 300 mètres. L’embellissement de l’avenue Francis Tonner passera aussi par la poursuite de la réalisation du BHNS dont le parcours dans le centre de La Bocca pourrait être en boucle, de façon à le scinder en deux voies dont une seule passerait par Tonner. Pour David Lisnard, même si les travaux sont perturbants, surtout en période de difficultés économiques, ils sont nécessaires pour embellir La Bocca et renforcer son attractivité.

Transformer le littoral en Boccacabana

Un autre grand projet destiné à modifier le visage de La Bocca concerne la requalification du Bd du Midi / Louise Moreau avec la volonté de transformer le littoral boccassien en Boccacabana. Il s’agit d’abord, par des enrochements avec un système de digues, de fixer le sable sur les plages de La Bocca. Le stationnement sera repoussé sur plusieurs parkings de proximité juste au Nord de la voie ferrée, de manière à pouvoir agrandir les trottoirs pour en faire un espace privilégié de sports en plein air (jogging, fitness, Beach badminton et Beach volley). Parallèlement à cet aménagement programmé sur 5 ans, Davis Lisnard compte faire aboutir les négociations avec RFF et la SNCF pour récupérer 12 hectares sur le site de Cannes Marchandises sur lequel pourrait émerger un nouveau quartier. Une plateforme pourrait être créée au dessus de la voie ferrée, permettant d’offrir une ouverture sur la mer et de relier le centre de La Bocca au littoral. Une solution alternative au passage par Pierre Sémard dont le projet a été abandonné, essentiellement en raison de son coût. Pour David Lisnard, tous ces projets sont prêts et il n’attend plus que d’être élu Maire le 30 mars pour s’attacher à les mettre en œuvre.