Cannes : Michel Fournier présente son "Grand Saut" au Martinez

Posté ven 07/04/2006 - 00:00
Par admin

L'extrême de l'extrême ! Un saut de 40.000 mètres dans l'univers hostile de l'espace. Le mur du son franchit sans avion. C'est ce que compte faire en mai Michel Fournier qui expliquera lundi le formidable travail scientifique effectué pour préparer cette mission de l'impossible.

Le grand saut ! L'incroyable saut pourrait-on ajouter. Une fantastique chute libre de 40 000 mètres! Le mur du son franchit par le seul corps humain en descente accélérée jusqu'à 1.800 km/h ! Six minutes de chute libre en totale autonomie dans un univers hostile ! C'est tout cela que compte accomplir Michel Fournier en mai au Canada. Un projet fou qu'il présentera lundi 10 avril à 17h30 à Cannes, à l'Hôtel Martinez (Salon Acajou), conférence suivie d’un cocktail dînatoire préparé par les chefs étoilés de la Côte d’Azur sollicités par Christian Willer, Chef des Cuisines de l’Hôtel Martinez.Quinze années de préparation avec une cinquantaine d'entreprises et laboratoiresS'il touche à l'extrême, l'exploit préparé depuis des années par Michel Fournier n'a rien d'une conquête de l'inutile. L'objectif? Améliorer la sécurité des spationautes afin d’éviter des accidents dramatiques comme ceux des navettes américaines Challenger et Columbia. L'expérience devrait ainsi prouver qu'il reste possible d'éjecter des spationautes à de telles altitudes en cas de problème au décollage d'une navette spatiale. Les USA ont d'ailleurs déjà envisagé d’équiper leurs navettes de sièges éjectables.Ce saut, Michel Fournier l’a en tout cas préparé méthodiquement. Après plus de 15 années de mise au point et avec la collaboration d’une équipe d’une cinquantaine d’entreprises et d’organismes de recherche, Michel testera les dernières innovations en matière technique et technologique. Il s'agit entre autres d'une combinaison spécifique permettant de résister à des températures de -115°C, d'une nacelle avec des protections contre le rayonnement et le froid, ainsi que d'une protection physiologique et hygrométrique et d'un système innovant en télécommunication et télétransmission. Lors de la descente, tous les paramètres physiologiques et d’ambiance seront enregistrés pour des fins scientifiques et retransmis en temps réel.Michel Fournier accompagné des plus grands expertsPour présenter et discuter de cette mission unique qui a fait l’objet de multiples études de recherches scientifiques, Michel sera accompagné d’experts comme :- Jean-François Clervoy, Astronaute de l’Agence Spatiale Européenne et Ingénieur Général de l’Armement ; "Sauvetage d’équipage des spationautes : rentrer à pied de l’espace ".- André Turcat, Directeur des essais de l’Aérospatiale et des essais en vol du Concorde ; "Les effets du mur du son sur l’homme ".- Paul Vanuxem, Professeur de Médecine à Marseille "Les contraintes physiologiques : l’hypobarie, microgravité cardiovasculaire et autres ".- Bernard Giral, Docteur Nutritionniste ; "L’art de bien manger ". Grimper à 40,000m d’altitude, atteindre la stratosphère dans une nacelle pressurisée accrochée à un ballon d’hélium, à des températures allant jusqu’à -110° et puis le grand saut !Michel Fournier qui a vendu sa maison, ses meubles antiques et tout ce qu'il possédait de valeur pour monter son opération a également réussi à mobiliser à ce jour un budget de 10 millions$. Il lui manque encore 200,000$ pour faire le saut à la fin du mois de mai au Canada. D'où la tournée de sensibilisation, de présentation qu'il mène afin de faire comprendre l’intérêt scientifique, la faisabilité, les contraintes et les challenges de cette mission.Le soutien de Christian Willer et des chefs de la Côte d'AzurC'est le but de cette conférence cannoise sur le Grand Saut à laquelle se sont associés les chefs de cuisine réunis par Christian Willer et séduits sans doute par cette citation de William Faulkner que met en exergue Michel Fournier : "Il faut avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue pendant qu’on les poursuit."Contact :Entrée sur inscription par email : francine@frontplaces.com ou en contactant Francine Gittins au : 04 93 65 42 99.

Jean-Pierre  Largillet

Ajouter un commentaire