Cannes rêve d’un grand musée Picasso

Posté lun 14/05/2012 - 10:19
Par admin

Depuis plus d’un an, Cannes travaille sur un projet de délocalisation du Musée Picasso de Paris, un peu similaire à celui du Centre Pompidou à Metz et du Louvre à Lens. Rencontre avec Bernard Brochand qui nous dévoile les contours de ce projet qui s’inspire aussi de ce qui a été fait à Aix en Provence avec La Route Cézanne. Son idée est de retracer Les Chemins du Sud de Picasso en mettant en exergue le parcours créatif de Picasso sur la Côte d’Azur, d’Antibes à Mougins, en passant par Vallauris et Cannes.

Cannes rêve d’un grand musée Picasso

Bernard Brochand entouré par Laurent Sorbier, Frédéric Ballester (Commissaire de l'exposition Picasso à La Malmaison) et des responsables du Musée Picasso de Vallauris, devant le fresque de Picasso "La Guerre et La Paix" abritée dans la chapelle du Musée Picasso de Vallauris.

A l’instar de Metz qui accueille depuis mai 2010 la délocalisation du Centre Pompidou et de Lens qui ouvrira en décembre celle du musée du Louvre, Cannes rêve d’un partenariat similaire avec le Musée Picasso de Paris. Le projet sur lequel Bernard Brochand travaille depuis plus d’un an avec Anne Baldassari, la Conservatrice du musée parisien, est cependant un peu différent puisque plutôt que de construire un nouveau musée sur un site unique, Cannes veut aussi s’inspirer de ce qui se fait à Aix en Provence avec La Route Cézanne pour créer Les Chemins du Sud de Picasso qui retraceraient le parcours créatif du grand Maître sur la Côte d’Azur où il s’installa d’abord à Antibes en 1946, puis à Vallauris en 1947, avant d’aller à Cannes en 1955, puis à Mougins où il décéda en 1973. Dans ce projet, La Malmaison, située sur La Croisette à Cannes, serait transformée en un musée dédié intégralement à Picasso.

Une exposition estivale comme ballon d’essai

La Malmaisonqui consacrera cet été une exposition intitulée justement « Picasso, les chemins du Sud », conçue comme un ballon d’essai pour ce grand projet, en se prolongeant à Vallauris avec notamment une exposition de photos de Picasso prises par son ami André Villers. Bernard Brochand était d’ailleurs vendredi à Vallauris en compagnie du tout nouveau Directeur Général du Musée Picasso de Paris, Laurent Sorbier, pour le convaincre de l’intérêt de ce projet. Ce dernier voit d’un bon œil l’idée de rapprocher les œuvres de Picasso du public, mais les études et la réflexion sur ce projet sont encore loin d’être achevées. L’exposition de cet été à La Malmaison, dans lequel le musée Picasso de Paris s’implique en prêtant quelques œuvres majeures, aura néanmoins valeur de test.       

Ajouter un commentaire