Cannes : une Soirée Pôle Culturel Côte d’Azur autour de la formation artistique

Posté mar 22/06/2010 - 07:20
Par admin

La Soirée Pôle Culturel Côte d’Azur qui a lieu ce soir mardi 22 juin à 18 heures au Studio de Colmar à Cannes en présence d'Albert Marouani, président de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, est une première. Elle annonce en effet une volonté nouvelle : celle du lancement d’un réseau des centres de formation culturel de la Côte d’Azur, élargi par la suite avec Monaco et l’Italie. Proposée à l’initiative de Jean Zieger, président de l’Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower et de Paola Cantalupo, directrice artistique, cette soirée a pour but de valoriser le fonctionnement en réseau des centres de formation artistique professionnelle de la Côte d’Azur (ESDC, ERAC, Villa ARSON, CRR, CRD, Centre régional des arts du cirque et Lycée Professionnel des Côteaux) et de souligner les partenariats déjà scellés, notamment entre l’ESDC et l’Université de Nice Sophia-Antipolis (UNS).

 

En effet, dans le cadre du Diplôme National Supérieur Professionnel de Danseur (DNSP) mis en place par le Ministère de la Culture et de la Communication en 2009, l’ESDC a engagé un partenariat avec la section "danse" de l’UNS. L’Université de Nice Sophia-Antipolis est ainsi la seule au plan national à proposer une formation complète LMD en danse. La complémentarité qui apparaît entre l’UNS et l’ESDC, théorie de la danse à l’UNS et pratique/pédagogie professionnalisante à l’ESDC, représente un atout majeur.

 

Cette convention appliquée depuis la rentrée 2008/2009 affiche donc un double objectif : d’une part permettre aux titulaires du Diplôme ESDC d’acquérir en parallèle un diplôme universitaire et, d’autre part faciliter l’accès à la professionnalisation dans les métiers de la danse (danseur, chorégraphe, enseignant de danse) des étudiants de l’UNS. Les étudiants en double formation devront s’inscrire administrativement et pédagogiquement dans les deux établissements. Véritable trait d’union entre le Ministère de la Culture et de la Communication et celui de l’enseignement supérieur, l’ESDC a inauguré ce double cursus grâce à un fort engagement des deux parties et joue désormais le rapprochement entre culture et formation.

 

Ajouter un commentaire