Cantonales : quelques situations tendues sur Nice, Cannes, Mougins-Mouans et Vence

Posté lun 10/03/2008 - 09:30
Par admin

Cantonales : quelques situations tendues sur Nice, Cannes, Mougins-Mouans et Vence

Pas de grands bouleversements en vue pour la majorité départementale. A l'issue du 1er tour des cantonales, une bonne partie des candidats de la majorité gouvernementale a été soit élue, soit reste en ballottage favorable. Parmi les candidats UMP ainsi élus au premier tour figurent Christian Estrosi à Saint-Etienne de Tinée (84,77%), Fernand Bianchi à Saint-Sauveur de Tinée, José Balarello à Tende (68,51%), ou encore Michel Rossi à Bar-sur-Loup, Lionnel Luca à Cagnes-Ouest, Eric Pauget à Antibes-Biot, Patrick Tambay au Cannet, Patrick Cesari à Menton Ouest. Côté gauche, un élu pour le canton de Contes avec Francis Tujague (PCF).

 

Sur Nice et Cannes plusieurs cantons étaient surveillés comme le lait sur le feu. Pour le 1er canton de Nice, Eric Ciotti, le bras droit de Christian Estrosi, a viré en tête avec 40,63% des voix devant le conseiller général sortant PS, Marc Concas (30,83%). Les huit autres candidats s'égrainent ensuite : 5,68% à Alain Roudier (DVD soutenant Jacques Peyrat), 5,60 % à Lydia Schénardi (FN), 4,22% à Michel François, écologiste. A qui le duel Ciotti-Concas dimanche prochain ? Les négociations entre les deux tours ainsi que le report des voix seront décisifs pour un second tour qui s'annonce quand même serré. Même chose pour le deuxième canton de Nice où Jean Icart, conseiller sortant UMP est en tête (34,8%) mais devra affronter une triangulaire avec le socialiste Yann Librati (25,91%) et Brigitte Ferrari, candidate de Jacques Peyrat (14%).

 

A Cannes, pour les cantonales, l'étiquette UMP n'aura pas été déterminante. Ainsi pour Cannes Centre, le candidat soutenu par Bernard Brochand et investi UMP, Christophe Santelli-Estrany (26,10%) n'a pas réussi à déboulonner le conseiller général sortant Philippe Tabarot (32,46%) et se trouve en grande difficulté dans la quadrangulaire qui s'annonce avec également Jean-Martinez (22,68%) et Pierre Site (10,5%). Même contre-performance de l'étiquette sur Cannes Est ou David Lisnard (42,75%), le bras droit de Bernard Brochand mène largement devant la conseillère générale sortante UMP Jacqueline Héricord (32,70%), et devant le PS qui, avec Jean-Marc Raynaud fait un score tout à fait honorable pour Cannes (15,94%).

 

Deux situations difficiles aussi à noter pour la majorité. Dans le canton Mougins-Mouans-Sartoux La Roquette, secoué par l'affaire Ikea, Claudine Laurière (44,5%), conseillère générale sortante UMP, se retrouve en ballottage délicat face à Marie-Louise Gourdon à 40,5% (Solidarités et environnement). L'adjointe d'André Aschieri à Mouans-Sartoux dispose en effet d'un réservoir de voix potentiellement plus plein.

 

A Vence, alors que le conseiller sortant UMP Pierre Fouques ne se représentait pas, Annie Double-Battistela (24,57%), investie par l'UMP n'a pas creusé le trou au premier tour. Dans la quadrangulaire qui s'annonce, elle se retrouve en position difficile face à Anne Sattonnet (22,5%) du Parti Radical qui bénéficie du soutien de Christian Iacono, ancien maire et candidat bien placé pour un nouveau mandat.

 

On retrouvera tous les résultats des cantonales en cliquant sur nos documents attachés ci-dessous.

 

Ajouter un commentaire