Carros : Lacroix Trafic conjugue industrie et performance à l’export

Posté mar 06/03/2012 - 18:38
Par admin

L’industrie se porte plutôt bien dans les Alpes-Maritimes, et pas seulement sur le bassin grassois. A Carros, Lacroix Trafic annonce pour 2011 une hausse de 24% de son chiffre d’affaires, à 22,3 M€, et prévoit une vingtaine de recrutements en 2012.

Yves Krotoff (à gauche), président du directoire du groupe Lacroix et Pascal Conte, directeur général de Lacroix Trafic à Carros

Spécialisée dans la conception, fabrication et commercialisation de produits de gestion et de régulation du trafic, Lacroix Trafic a étoffé ses équipes (91 personnes à fin 2011) en intégrant une vingtaine de personnes en CDI en 2011, et son programme prévoit encore une vingtaine de recrutements en 2012.

Lacroix Trafic recueille les fruits des investissements (2 M€) de ces deux dernières années. L’entreprise a complété ses équipements avec la création d’un atelier mécanique (grâce à une extension de 1800 m2 sur son site de Carros) en menuiserie aluminium et structures porteuses autoroutières. Une nouvelle activité qui fait suite à la reprise de Berkley Packaging, l’un de ses sous-traitants dans les Alpes-Maritimes, et au rapatriement de la fabrication des supports jusque-là faite à Bordeaux.

Un expert de la signalisation dynamique

Filiale de Lacroix Signalisation (basée à Nantes, l’une des trois branches d’activités du groupe Lacroix, avec 36% du chiffre d’affaires), Lacroix Trafic est l’un des spécialistes en France de la signalisation dynamique, « une activité à fort potentiel de développement » souligne Yves Krotoff, président du directoire du groupe. Panneaux à messages variables, signalisation lumineuse tricolore, contrôleurs de carrefours, stations de recueil des données de trafic, logiciels d’exploitation sur système informatique sont quelques-uns des produits développés et fabriqués par cette société d’électronique routière intelligente sur la Côte d’Azur.

« Ce savoir-faire nous permet d’être leader en France sur le marché de l’interurbain avec 35% de parts de marché, et numéro deux dans l’urbain avec 22% de parts de marché » précise Pascal Conte, directeur général « et nous avons également acquis une expertise pour tout ce qui concerne les solutions de gestion du trafic des tramways, nous avons signé des contrats avec Paris, Dijon et  Montpellier».

Avec le « paquet vert autoroutier » et les nouveaux équipements urbains intégrant la nécessaire diminution de consommation d’énergie, le marché français reste porteur pour Lacroix Trafic, mais c’est sur l’export que repose le plus fort  potentiel de croissance. L’entreprise vient de remporter des marchés à  Casablanca (tramway), Dakar et Alger (gestion des carrefours urbains) et table, en 2012, sur une croissance de 30% de son chiffre d’affaires à l’export.

Christiane Navas

Ajouter un commentaire