Carros : Virbac cède ses antiparasitaires Sentinel aux US pour 400 M$

Virbac Sentinel

L’opération avait été annoncée début mai. Elle vient d'être finalisée : Virbac, le laboratoire vétérinaire de Carros (7ème mondial) a annoncé hier jeudi "la cession de ses antiparasitaires pour chiens : Sentinel® Flavor Tabs® et Sentinel® Spectrum® à MSD Santé Animale, une division du groupe américain Merck & Co.." "La contrepartie reçue pour la transaction s’est élevée à environ 400 millions US$ en numéraire, sous réserve des ajustements de clôture usuels", a-t-il été indiqué.

Aux termes de l'accord, Virbac a cédé un ensemble de droits et de titres pour les États-Unis sur ces deux antiparasitaires pour chiens, et continuera à fabriquer Sentinel® Spectrum® sur son site de Bridgeton, Missouri pendant les dix prochaines années. Virbac avait acquis Sentinel auprès d'Eli Lilly pour 410 millions de dollars il y a plus de cinq ans. A l'époque, la division réalisait un chiffre d'affaires proche de 100 millions de dollars, contre 70 millions en 2019. Un chiffre qui devrait diminuer encore cette année pour atteindre 57 millions de dollars en raison d'une concurrence féroce. Les synergies envisagées d'autre part n'ont pu se confirmer.

"Cette transaction est une opportunité unique de rééquilibrer notre portefeuille nord-américain et de nous concentrer sur des produits et des segments où nous pouvons créer et extraire plus de valeur grâce à un meilleur avantage concurrentiel" a indiqué le laboratoire dans un communiqué. "Dans le même temps, cela permet de désendetter significativement notre Groupe et renforce notre capacité de croissance externe, avec un focus sur le marché américain, qui reste stratégique pour Virbac sur le long terme."

Les marchés financiers avaient apprécié cette opération qui, de plus, s'est concrétisée rapidement. Lors de son annonce le 13 mai dernier, le titre avait gagné 11% en bourse. Depuis, cette hausse a atteint 20%. "Notre objectif est de tirer profit de cette transaction en nous concentrant davantage sur le reste de notre portefeuille existant et sur nos lancements de nouveaux produits", a insisté François Fournier, PDG et président de Virbac Amérique du Nord.

Quant aux impacts financiers de cette cession pour le groupe, ils devraient se traduire par une diminution d'environ 55 millions de dollars du chiffre d'affaires et d'environ 3 points du ratio d'Ebita sur chiffre d'affaires sur une base pro forma en année pleine.

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire