Casinos : petit trou d'air en 2005 pour Partouche

Posté jeu 02/02/2006 - 00:00
Par admin

Premier exploitant de casinos français, le groupe Partouche (Palm Beach à Cannes, Eden Beach à Juan-les-Pins, Palais de la Méditerranée à Nice, casinos de Grasse et de Beaulieu) a connu un petit trou d'air en 2005. Son chiffre d'affaires annuel est certes en légère hausse (455,8 M€, en progression de 0,7% par rapport à l'exercice précédent). En revanche son résultat d'exploitation est en baisse 86,9 M€ en 2005, contre 99,2 M€ en 2004, tandis que le résultat net de la totalité des sociétés intégrées plonge de 51,9% (13,2 M€ en 2005 contre 27,4 M€ en 2004) et le bénéfice net part du groupe de 65,9% à 6,9 M€E. C'est cette dégradation de la rentabilité qui a été sanctionné à la bourse de Paris, où, sur un an, le titre s'affichait hier en retrait de 8% à 15,30 euros tout en restant cependant positif par rapport au cours du 1er janvier 2006 (+3,24%).Le groupe explique ces résultats par un contexte économique et fiscal globalement difficile, conjugué à une augmentation de la ponction fiscale avec l'alourdissement de la CSG, à un alourdissement de la charge salariale à travers la politique de rémunération du travail de nuit et au coût du démarrage de nouvelles exploitations (casinos du Havre, de la Trinité sur Mer et de Port-la-nouvelle). En 2006, l'exercice bénéficiera des chiffres du groupe de Divonne dont l'entrée s'est faite en fin d'année dernière.

Ajouter un commentaire