Ceram Sophia : cap toute sur l'international !

Posté ven 12/01/2007 - 11:05
Par admin

Ceram Sophia : cap toute sur l'international !

"Cap toute" sur l'international pour le Ceram Sophia. Ce sera l'un des axes stratégiques forts de 2007 et des années qui suivent pour l'école de commerce de la CCI Nice Côte d'Azur. Dominique Estève, le président de la CCI, et son directeur général, Philippe Auroy, tiennent par celà à réaffirmer la volonté de la chambre sur un point : ancrer définitivement le Ceram Sophia dans le groupe des écoles de commerce nationales à vocation internationale. S'il ne s'agit pas d'aller taquiner Harvard, l'ambition est de bien se maintenir au niveau des meilleures écoles régionales comme l'Edhec à Nice et à Lille, l'Ecole de management EM Lyon ou encore Audencia à Nantes.

 

Le Ceram, voilà quelques années avait choisi de se différencier en mettant l'accent sur l'entreprenariat de l'innovation. Aujourd'hui, ce n'est plus un facteur de différentiation : la plupart des écoles de commerce ont emboîté ce pas. C'est pour cela que le nouvel élan stratégique est engagé à partir d'un autre axe : un positionnement international fort. Il s'agit d'abord d'augmenter sensiblement le pourcentage d'étudiants étrangers. Actuellement sur près de 2.000 étudiants dans les différentes branches du Ceram (Ecole supérieure de commerce compris) 27% sont étrangers. L'objectif est de faire passer ce taux à 40% en 2012. L'effort porte aussi sur le premier emploi à l'international. Environ 20% des étudiants aujourd'hui commencent à travailler dans un pays étranger. Ce chiffre devrait passer à 30% dans les 5 ans.

 

Pour atteindre ces différents objectifs d'internationalisation, le Ceram va renforcer les partenariats avec les écoles étrangères, augmenter le nombre de professeurs étrangers. Il y a actuellement 25% de professeurs étrangers. A cinq ans, c'est un taux de 40% qui est visé.

 

L'internationalisation n'est bien sûr pas le seul angle retenu pour ce nouvel élan stratégique. Le Ceram va accentuer ses partenariats avec les entreprises à travers des centres d'expertise portant sur l'entreprenariat high tech, sur le tourisme, l'intelligence économique, la finance, le développement durable. Il va également renforcer ses formations "bachelors", celles auxquelles on accède avec le bac en poche et sans le sas parfois traumatisant des classes préparatoires. D'où une nouvelle déclinaison du Ceram Sophia avec le Ceram ESC (Ecole supérieure de commerce), le Ceram Masters, le Ceram Bachelors pour les formations plus courtes qui se renforceront encore à la rentrée 2007 et le Ceram Expert, pour la formation continue et le lien entreprises. Bref, presqu'un nouveau Ceram en ordre de marche en ce début d'année.

 

Ajouter un commentaire