Chômage : la victoire des "recalculés"

Posté mar 04/05/2004 - 00:00
Par admin

Coup de théâtre hier soir sur France2 : Jean-Louis Borloo, ministre de la Cohésion sociale a annoncé que les chômeurs "recalculés" allaient retrouver leurs droits antérieurs par décret. Sans passer par d'interminables parcours juridiques, ils seront réintégrés dans leurs droits et toucheront ainsi à nouveau leurs allocations. Cet engagement de l'Etat dans le système d'assurance-chômage intervient après la décision du TGI de Marseille, le 15 avril dernier, de rétablir les allocations des 35 chômeurs qui avaient été sortis du système à la suite du raccourcissement de 30 à 23 mois des durées d'indemnisation, raccourcissement décidé en dépit des engagements signés.Jean-Louis Borloo a reconnu qu'il y avait une "sorte de contrat" qui liait les "recalculés" (l'Unedic estimait de son côté qu'il ne s'agissait pas d'un contrat) et qu'il ne servait à rien d'attendre les décisions des autres tribunaux pour reprendre les versements des cotisations. A Nice plus de 130 "recalculés" avaient engagé une action contre l'Assedic, l'affaire étant inscrite au TGI de Nice le 24 mai. En contrepartie de l'effort demandé à l'Unedic, l'Etat va "aménager" le remboursement d'une dette d'1,2 milliard d'euros (ce qui cependant n'apportera pas de liquidités supplémentaires à l'organisme). La mesure annoncée hier ne concerne que les contrats en cours. Les PARE signés à présent ne bénéficieront que d'une durée d'indemnisation de 23 mois.

Ajouter un commentaire