Christophe Guillarmé, l’électron libre de la mode

Posté lun 09/04/2012 - 10:12
Par admin

Clôture aujourd’hui pour la 9ème édition du Cannes Shopping Festival. Durant tout le week-end Cannes a vibré au rythme de la mode et le public s’est déplacé en masse pour assister aux défilés présentés sur la scène du Palais des Festivals et en particulier celui de Christophe Guillarmé. Rencontre avec ce jeune créateur originaire d’Antibes dont le style Glam’Rock a rapidement séduit de nombreuses personnalités. Il évoque les tendances des deux collections qu’il a présentées samedi soir avec un invité surprise, le Twizy de Renault qu’il a relooké à son image.

Christophe Guillarmé, l’électron libre de la mode

Christophe Guillarmé entouré par ses modèles à l'issue de son défilé au Palais des Festivals

La 9ème édition du Cannes Shopping Festival s’achève aujourd’hui sur la Croisette. Durant tout ce week-end pascal, Cannes a vibré au rythme de la mode et le public s’est déplacé en masse pour assister aux défilés sur la scène du Grand Auditorium du Palais des Festivals. Le plus attendu étant sans doute celui du jeune créateur originaire d’Antibes, Christophe Guillarmé qui a fait une éruption éclair dans l’univers de la mode en créant sa propre ligne de prêt-à-porter de luxe alors qu’il n’avait que 21 ans. Rapidement, son style Glam’Rock très reconnaissable a séduit de nombreuses personnalités devenues ses égéries dont certaines, comme Natacha Amal, étaient présentes par amitié samedi soir au premier rang de son défilé. Un défilé au cours duquel Christophe Guillarmé ne présenta pas une, mais deux collections Printemps-été et Automne-Hiver, montrant ainsi au public cannois l’ensemble de son travail sur une année.

Twizy, l’invité surprise du défilé

Deux collections dans lesquelles Christophe Guillarmé montre une femme versatile qui joue sur l’ambiguïté de ses tenues pour faire passer un message de séduction. Des femmes d’abord évanescentes avec des couleurs pastelles et claires illuminées par des touches de poudre et de sable dorées, avant de devenir plus rock et glamour avec des tenues noires ou beaucoup plus colorées. Des robes portées par des modèles qui défilaient entre deux Twizy, le dernier véhicule 100% électrique de Renault, relookés par Christophe Guillarmé qui a adoré ce travail en 3 dimensions sur cette voiture high-tech qui l’a fait passé de créateur de mode à créateur tout court.

Ajouter un commentaire