CHU : deux policiers municipaux pour "sécuriser" les urgences à Saint-Roch

Posté lun 04/06/2007 - 10:25
Par admin

Les urgences ne sont plus un sanctuaire. Au service des urgences du CHU de Nice, qui accueille chaque jour en moyenne 200 patients adultes de plus de 15 ans, cette fréquentation importante est source de stress et d’angoisse parfois à l’origine de violences verbales voire physiques. La multiplication d’incidents ces dernières années a provoqué aussi l’exaspération du personnel hospitalier. Récemment une centaine de syndicalistes FO et CGT ont d'ailleurs envahi le conseil d'administration du CHU, que préside Jacques Peyrat en tant que maire de Nice, pour faire part de leur exaspération.

 

C'est dans ce contexte que ce place la signature d'une convention aujourd'hui lundi 4 juin à 18h30 entre le sénateur-maire de Nice Jacques Peyrat, et Jean-Jacques Romatet, Directeur Général du CHU, en présence de Céline Metge, Directeur de l’Hôpital Saint Roch et du Service d’Accueil des Urgences et de Jean-Luc Martinez, Responsable de la Police Municipale.

 

Cette convention a pour objet de définir les conditions de la mise à disposition, à titre gracieux, par la ville de Nice, de deux agents de la Police Municipale le vendredi, samedi, dimanche et jours fériés de 20h à 5h30 au Service d’Accueil des Urgences de l’Hôpital Saint Roch du Centre Hospitalier Universitaire de Nice. Cette présence de la police municipale complètera l'intervention d’une société de surveillance, disposant d’un maître chien et d’un agent de sûreté, société aux services de laquelle le CHU recourt depuis plusieurs années. Les urgences de Saint Roch devraient d'autre part être prochainement équipées d'un système de vidéo surveillance avec un financement du Conseil général. En espérant que ces mesures puissent redonner aux urgences toute leur sérénité.

 

 

Ajouter un commentaire