"Clo Clo", "De Rouille et d'Os"… : la Côte, reine des tournages en 2011

Posté lun 14/05/2012 - 20:04
Par admin

Les membres de la Commission du Film, réunis au Palais consulaire à Nice en présence du sénateur-maire de Grasse Jean-Pierre Leleux, président de la Commission et Bernard Kleynhoff, président de la CCI.

Avec 14 longs métrages, et notamment "Clo Clo" sorti en début d’année, "De Rouille et d’Os", film en compétition officielle au Festival de Cannes qui a tourné 80 jours sur la Côte d’Azur, 6 fictions télévisées et 56 spots publicitaires tournés, le département des Alpes-Maritimes se positionne comme une véritable terre d’accueil des tournages. Au total 1.329 jours de tournage en 2011, qui ont généré au total 24.000 nuitées hôtelières et 28.500.000 € de retombées économiques directes avec une dépense journalière entre 36 000 et 40 000 €. C'est le bilan 2011 qu'a tiré la Commission du Film Alpes Maritimes Côte d’Azur aujourd'hui lundi, à deux jours de l’ouverture du Festival de Cannes.

Pour Jean-Pierre Leleux, président de la Commission du Film et sénateur maire de Grasse, cette activité est d'autant plus importante qu'elle "génère des retombées économiques non seulement pour la filière audiovisuelle et ses prestataires mais aussi pour l’ensemble de la chaîne d’accueil touristique". C'est aussi un atout-maître en termes d’image et de promotion touristique puisque "62% des touristes sont influencés par un film pour choisir leur destination", a souligné le président de la commission.

"C’est pour promouvoir les atouts des Alpes maritimes et l’accueil des productions que la Commission du film, créée à l’initiative de la CCI Nice Côte d’Azur, met en place un plan de promotion sur les principaux marchés professionnels : MIP TV et Festival de La Rochelle pour la télévision, Festival international du Film de Cannes pour le cinéma", a déclaré Bernard Kleynhoff, président de la CCI Nice Côte d’Azur. "En 2012, un EducTour pour des scénaristes américains permettra également d’inspirer les futurs scénarii des studios américains, grâce aux financements européens du projet Creativ Companies in Alpine Space CCAlps", a-t-il annoncé.

Ajouter un commentaire