Condamné à 9 ans de prison pour viol de son petit fils le maire de Vence va faire appel

Posté dim 12/04/2009 - 18:40
Par admin

Le verdict est tombé samedi, tard dans la nuit : Christian Iacono, maire de Vence, a été condamné par la cours d'assises de Nice à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils. A l'issue de six jours de débat, l'avocat général Philippe Vique avait même requis quatorze ans de réclusion criminelle pour viol et agressions sexuelles pour des faits qui s'étaient passés entre 1996 et 1998, l'enfant ayant alors entre 5 et 8 ans. Les rapports d'expertise médicales, qui avaient signalé l'existence de deux cicatrices anales indicatives de sévices sexuels, ainsi que les accusations de la victime jugées cohérentes, précises et circonstanciées ont convaincu les jurés. Autre prévenu dans cette affaire, un hôtelier vençois, Jean-Jacques Baly a été relaxé au bénéfice du doute. Il était accusé par le petit fils d'attouchements sexuels en présence du grand-père.

 

Christian Iacono, 74 ans, qui a toujours nié les faits et clamé son innocence, va faire appel ainsi que l'a indiqué ce matin l'un de ses avocats Eric Dupont-Moretti qui va également demander la libération de son client.

 

Lire dans Francesoir.fr : « Condamné à neuf ans de prison, le maire de Vence fait appel »

 

Ajouter un commentaire