Conjoncture dans les Alpes-Maritimes : le paradoxe de l’Emploi

Posté jeu 26/01/2012 - 16:45
Par admin

Les résultats de l’économie azuréenne ont été dévoilés hier par la CCI Nice Côte d’Azur et l’UPE 06. Rencontre avec le Président de l’UPE 06 pour évoquer les chiffres de l’emploi qui illustre un curieux paradoxe avec une progression simultanée du nombre d’emplois dans les Alpes-Maritimes et du nombre des demandeurs d’emploi, avec une inquiétude de plus en plus vive pour les + de 50 ans. Pour Yvon Grosso, ces mauvais résultats du chômage sont dus en partie à une trop grande rigidité du Code du Travail, ainsi qu’à un coût du travail excessif.

Conjoncture dans les Alpes-Maritimes : le paradoxe de l’Emploi

Les chiffres de l’emploi dans les Alpes-Maritimes à la fin 2011 reflètent une situation pour le moins contrastée avec une progression sur les douze derniers mois de 2,1% du nombre d’emplois qui dépasse les 456 000 à fin du 3ème trimestre 2011, mais aussi dans le même temps, une augmentation de 6,1% du nombre des demandeurs d’emploi qui a franchi la barre symbolique des 50 000 chômeurs pour atteindre 51 700 fin novembre. Une situation particulièrement critique qui s’aggrave tout particulièrement pour les demandeurs de + de 50 ans.

L’appel d’Yvon Grosso

Pour Yvon Grosso, le Président de l’UPE 06, ces mauvais résultats sont dus en grande partie à une trop grande rigidité du Code du Travail qui freine souvent les chefs d’entreprise dans leur volonté d’embaucher, mais aussi à un coût du travail excessif. Sur ces points, il se félicite des mesures récentes prises pour faciliter le recours au chômage partiel et espère que les mesures qui seront annoncées dimanche  par Nicolas Sarkozy soient de nature à alléger le coût du travail.

Ajouter un commentaire