Conjoncture : du mieux pour l’économie azuréenne

Posté jeu 26/01/2012 - 16:40
Par admin

Les résultats de l’économie azuréenne ont été dévoilés hier par la CCI Nice Côte d’Azur et l’UPE 06. Rencontre avec le Président de la CCI Bernard Kleynhoff pour évoquer ces chiffres qui sont globalement meilleurs qu’en 2010 puisque le chiffre d’affaires des entreprises du département a progressé de 3% par rapport à 2010. Des résultats toutefois contrastés avec les secteurs de l’Industrie et de la Construction qui progresse fortement, tandis que le Commerce est plus en difficulté.

Conjoncture : du mieux pour l’économie azuréenne

 

Malgré un contexte national et international difficile, les résultats de l’économie azuréenne en 2011, dévoilés hier par la CCI Nice Côte d’Azur et l’UPE 06, sont plutôt satisfaisants et en tout cas supérieurs à ceux de l’année 2010, même si certains secteurs ont été impactés négativement par la crise. Globalement, le chiffre d’affaires des entreprises azuréennes a progressé de 3% par rapport à  2010, avec une forte progression des secteurs de la Construction (+7%) et de l’Industrie (+4,5%). Des chiffres toutefois à relativiser car, notamment dans la Construction, l’année 2010 avait été très mauvaise. Par contre, le Commerce est plus en difficulté avec une progression limitée à 0,5% et une perspective négative en 2012.

Grasse et Carros, locomotives de l’économie azuréenne

D’un point de vue géographique, les secteurs de Grasse (+7%) et de Carros (+4%) tirent l’ensemble de l’économie du département. Les bons chiffres du bassin grassois se retrouvent également dans la bonne santé du secteur des Sciences du Vivant dont le chiffre d’affaires dépasse pour la première fois les 2 Milliards d’euros, avec plus de 2,1 Milliards en 2011. Un résultat qui contraste avec celui des Technologies de l’Information et de la Communication dont le chiffre d’affaires régresse à 3,6 Milliards d’euros en 2011, bien loin des 4,4 M€ de 2007. Au final les chefs d’entreprise gardent plutôt le moral même si, les carnets de commandes tardant parfois à se remplir, ils demeurent très prudents pour l’ensemble de l’année 2012.   

Ajouter un commentaire