Coronavirus : la France compte plus de 20.000 morts

Une barre tragiquement symbolique : la France avec 547 décès supplémentaires dans les dernières 24 heures a dépassé hier les 20.000 morts (20.265 dont 12.513 à l'hôpital et 7.552 dans les Ehpad et établissement médicaux-sociaux). Dans le monde la pandémie comptabilisait ce matin 2,5 millions de cas confirmés et plus de 170.000 décès. Le cauchemar.

Réanimation coronavirus

C'est une barre tristement symbolique : la France a dépassé hier les 20.000 morts (20.265 dont +547 dans les dernières 24 heures) dus au coronavirus. Ce macabre décompte fait état de 12.513 décès à l'hôpital (+ 444 dans les dernières 24 heures) et de 7.552 dans les Ehpad et établissements médicaux-sociaux (+103). Si l'on reste sur un "plateau" de bien trop haut niveau, l'amélioration vient d'un nombre de personnes en réanimation qui baisse depuis une dizaine de jours (5.863 hier lundi soit 61 de moins que la veille). De même le nombre de personnes hospitalisées baisse lentement : 30.584 lits occupés (-56 dans les dernières 24 heures).

Moins encourageants en revanche ce sont les chiffres avancés ce matin par l'Institut Pasteur qui estime que seulement 5,7% des Français auront été infectés (et donc potentiellement immunisés) par le coronavirus au 11 mai, à l'heure du début de déconfinement. Si l'on considère qu'il faille que 70% de la population ait été touchée pour atteindre "l'immunité collective" le chemin est encore long et risque d'être douloureux.

Dans le monde, le site de l'université Johns Hopkins qui fait référence, comptabilisait ce matin près de 2,5 millions cas confirmés de Covid 19 et plus de 170.000 décès. Pour mémoire, ce n'est que dans les premiers jours d'avril (entre les 3 et 4 avril) qu'a été franchie la barre du million de cas confirmés et des 50.000 décès. En moins de trois semaines, le nombre de victimes a plus que triplé !

Le plus lourd tribut aujourd'hui est celui des Etats-Unis (42.364 décès dont 1.433 dans les dernières 24 heures et 787.960 cas confirmés). Un bilan à mettre en regard avec celui de la Chine, presque dérisoire à l'échelle de ce pays (4.636 décès après une réévaluation de 50% par les autorités chinoises et 83.849 cas confirmés) et qui apparaît de plus en plus comme très, très largement sous-estimé.

L'Europe, qui commence à peine à enregistrer une légère décrue, a pris également la pandémie de plein fouet : 24.114 décès en Italie, 20.852 en Espagne (chiffre dont se rapproche la France), 16.509 au Royaume Uni, 5.888 en Belgique, 4.862 en Allemagne, 3.751 au Pays-Bas… Dramatique, sans compter le tsunami économique qu'il va bientôt falloir affronter!

Dossiers

Ajouter un commentaire