Côte d'Azur : la liste "été 2013" des vols de bijoux s'allonge…

Posté mer 21/08/2013 - 08:07
Par admin

A Marseille la palme des meurtres en série; à la Côte d'Azur celle des vols de l'été. Mais médiatiquement parlant (important pour l'économie du tourisme), la Côte devrait beaucoup mieux s'en sortir que Marseille. Ici, pas d'effusion de sang et des médias qui ont renvoyé dans le monde l'image d'un haut-lieu du luxe international, objet de toutes les convoitises. Reste à éviter que la liste ne s'allonge encore et que ce soit le sentiment d'insécurité qui prenne le pas.

Si Marseille tient la triste palme des meurtres en série, la Côte d'Azur, et notamment Cannes, peut revendiquer celle des vols de l'été. Loi des séries, hier matin, vers 10 heures, un nouveau vol de bijoux, par la ruse cette fois, a été commis dans une bijouterie de la galerie commerciale du Gray d'Albion, entre Croisette et rue d'Antibes. Le quotidien Nice-Matin révèle qu'hier mardi, quelques minutes après l'ouverture, deux "clients" ont réussi à détourner l'attention de la bijoutière pour s'emparer d'une bague assortie d'un diamant de 3 carats, quittant la boutique s'en être inquiété. Le bijou est évalué à 70.000 euros

Ce nouveau vol vient ainsi s'ajouter à une liste estivale déjà longue avec le braquage record du Carlton le 28 juillet dernier (103 millions d'euros de bijoux emportés par un bandit solitaire), le braquage, trois jours après, de la boutique Kronometry face au palais des Festivals (1 million d'euros de montres), et divers vols dans les palaces de la Croisette, de St-Jean Cap Ferrat, de Nice. Dernier en date avant la bijouterie du Gray d'Albion : le 16 août au petit matin avec un braquage au Palais de la Méditerranée à Nice à l'occasion duquel deux malfaiteurs ont emporté des montres de luxe se trouvant dans une petite vitrine d'exposition dans le hall de l'établissement.

Médiatiquement parlant, si ces affaires sont toujours extrêmement regrettables, l'image de la Côte devrait s'en tirer beaucoup mieux que celle de Marseille. D'abord il n'y a pas eu d'effusion de sang. Ensuite certains modes opératoires, comme celui du vol record du Carlton qui a frappé les imaginations, pourraient inspirer un scénario de film. Enfin, les articles, reportages vidéos diffusés à travers la planète, ont véhiculé une image de la Côte d'Azur comme haut lieu du luxe international et terre de toutes les tentations. Reste bien sûr à éviter que la liste ne vienne trop s'étirer : dans la riche clientèle internationale, le sentiment d'insécurité pourrait vite l'emporter.

Ajouter un commentaire