Côte d'Azur : l'été 2008 a démarré en demi-teinte

Posté mer 30/07/2008 - 10:20
Par admin

Côte d'Azur : l'été 2008 a démarré en demi-teinte

Comme on pouvait s'y attendre, du fait du renchérissement des coûts de transports et de la faiblesse actuelle de l'économie française et européenne, l'été 2008 ne sera pas un crû exceptionnel pour le tourisme, note l'Observatoire du Tourisme de la Côte d'Azur. Pas de catastrophe cependant en prévision : le bilan final, dressé fin septembre, devrait s'inscrire dans la moyenne des dernières saisons estivales, précise toutefois l'Observatoire.

 

L'hôtellerie haut de gamme perd des points d'occupation

 

Les chiffres de juin montrent que le volume global des visiteurs à destination de la Côte d'Azur s'est maintenu. A noter cependant pour ce mois de juin, une baisse pour les Français et une petite hausse pour les étrangers. Le début juillet est apparu cependant légèrement inférieur à l'an passé. C'est notamment le cas pour le moyen et haut pays, tandis que la tendance est meilleure pour le littoral urbain et balnéaire.

 

Le problème n'est pas cependant tant pour le nombre de touristes mais dans leurs montants de dépenses. L'Observatoire relève ainsi, que la tendance à une réduction des dépenses des touristes s'est accélérée cette année. La clientèle pour cet été 2008 a fortement réduit ses dépenses, et cela, surtout sur le littoral balnéaire. Sont d'autre part privilégiés les hébergements plus économiques. De ce fait, l'hôtellerie haut de gamme perd quelques points d'occupation au profit des autres catégories. Les hébergements locatifs, résidences de tourisme et gîtes, sont les principaux bénéficiaires de cette évolution, tandis que l'activité apparaît plutôt en baisse pour les campings, les restaurants et les activités loisirs-culture.

 

On observe également, cet été, une tendance meilleure pour le tourisme urbain, avec un volume de clientèle en hausse et un bon maintien du pouvoir d'achat, tandis que les autres espaces, petites stations littorales, mais surtout moyen et haut pays, pâtissent davantage de la faiblesse de la demande.

 

Des prévisions satisfaisantes pour le "coeur de la saison"

 

Cela étant, selon les professionnels le coeur de la saison estivale, de mi-juillet à mi-août, devrait être tout à fait satisfaisant : 71% d'entre eux jugent le niveau des réservations pour cette période " bon ou très bon" (dont un sur 5 qui l'estime " très bon "). Les résultats attendus pour cette période seront "bons ou très bons" pour 80% des résidences de tourisme, 77% des organisateurs d'activités loisirs-culture, 69% des villages de vacances, 54% des campings et 50% des hôtels et des restaurants.

 

Ajouter un commentaire