Covid-19 : le Département au secours de l'économie azuréenne

Une aide de 10 M€ pour financer les mesures sanitaires des professionnels du tourisme, le maintien de près de 10 M€ aux associations culturelles et sportives, 5 M€ supplémentaires pour aider les petites entreprises et un soutien financier exceptionnel d'1,2 M€ pour les Ehpad : c'est ce que le Département a voté ce matin lors d'une séance plénière extraordinaire.

Une séance plénière extraordinaire sur la sortie de crise COVID-19 : c'est ce qu'a tenu ce matin lundi le Conseil départemental des Alpes-Maritimes. Une séance qui s'est tenue en visioconférence et en direct sur Youtube et qui portait sur le vote d'aides supplémentaires afin de faire face à la pandémie. A noter ainsi parmi les principale mesures une aide de 10 M€ pour financer les mesures sanitaires des professionnels du tourisme, le maintien de près de 10 M€ aux associations culturelles et sportives du département, 5 M€ supplémentaires pour aider les petites entreprises des Alpes-Maritimes, un soutien financier exceptionnel d'1,2 M€ pour les Ehpad assorti de l'augmentation du point GIR départemental.

Tourisme : 10 M€ pour prendre en compte les mesures sanitaires

"Il est aujourd’hui important d’accompagner nos entreprises dans la sortie du confinement. La reprise de l’activité économique est essentielle mais il faut désormais prendre en compte les mesures sanitaires", a rappelé Charles-Ange Ginesy, président du Département. Pour cela, est lancé dès aujourd'hui lundi la création d’un fonds de soutien à la mise en œuvre des protocoles sanitaires pour les professionnels recevant du public à hauteur de 5 millions d’euros. Il prendra la forme d’une subvention d’un montant plafonné à 1 000 €."

En parallèle, le Département des Alpes-Maritimes met en œuvre un second fonds de 5 millions d’euros destiné aux campings, restaurateurs, hôteliers et plagistes afin d’adapter leurs établissements aux nouvelles normes sanitaires. Il prendra la forme d’une subvention d’un montant plafonné à 3 500 € sur leurs investissements. Soit au total, 10 millions d’euros pour permettre une reprise économique en toute sécurité sanitaire sur le territoire.

Associations culturelles et sportives : le maintien des subventions

Malgré la crise, le Département va verser l’intégralité des subventions votées en 2020 à plus de 500 acteurs culturels soit près de 8 millions d’euros. Il leur est demandé notamment en contrepartie d’intervenir, à sa demande et gracieusement, auprès des publics les plus fragiles et en particulier dans les EHPAD pour apporter la culture aux personnes les plus âgées.

De même sont maintenues les subventions de fonctionnement pour tous les acteurs du sport dont les événements n’ont pu avoir lieu durant la période de confinement et qui la reporteraient avant la fin de l’année, ce qui représente un engagement de plus de 1,4 million d’euros. Il a été également souligné que le maintien de grands événements, comme les Soirées Estivales, témoigne du soutien et de la solidarité de la collectivité.

Petites entreprises : 5 M€ supplémentaires

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes va à nouveau débloquer 5 millions d’euros pour soutenir les petites entreprises dans leur reprise d’activité (une première aide avait été votée mi-mars). Il a été rappelé que suite à la pandémie et aux mesures qui ont été prises pour la contrer, l’activité économique globale a chuté de façon considérable touchant des petites entreprises qui se retrouvent aujourd’hui aux abois. Soutenir ces acteurs économiques est un enjeu de survie. Le Département réitère aussi son soutien à ce secteur d’activité en débloquant à nouveau 5 millions d’euros. Au total, 12,16 millions d’euros à destination des entreprises du territoire auront été engagés pour soutenir la reprise économique.

Un soutien financier exceptionnel aux Ehpad

L’Assemblée Départementale a décidé d’augmenter immédiatement la valeur du point GIR départemental (le groupe iso-ressources correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée). Il passe de 6€ à 6€20 pour donner plus de moyens à la prise en charge et l’accompagnement des personnes âgées dans les AlpesMaritimes. Un fonds de soutien exceptionnel COVID-19 dédié au fonctionnement des EHPAD d’un montant d’1,2 million d’euros est également créé. L’objectif est de financer en grande partie les frais supplémentaires directement liés à cette pandémie.

Étiquettes
Dossiers