Covid-19 : le reflux en France (+ 44 décès hier) comme en Europe

Pour l'Europe, il se confirme que le Covid-19 n'est plus une pandémie : le nombre de nouveaux cas, d'hospitalisations et de décès a considérablement chuté. En France, il n'a pas été enregistré jusqu'à aujourd'hui de nouvelle vague qui aurait suivi le début du déconfinement le 11 mai dernier. Hier, ainsi, la direction générale de la santé a fait état de 44 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, pour un bilan total de 29.065 décès (18.715 morts dans les hôpitaux et 10.350 dans les Ehpad et autres établissement sociaux et médicaux).

Quelque 13.101 personnes sont actuellement hospitalisées pour le Covid-19, dont 1.163 dans les services de réanimation, soit 47 de moins que la veille (plus de 7.000 lors des pics d'avril). Hier jeudi, 767 cas supplémentaires de contamination ont été enregistrés portant le total depuis le début de la crise sanitaire à 152.444 cas.

Si le Covid-19 reflue en Europe, en revanche, il flambe en Amérique latine et plus particulièrement au Brésil dont le tragique bilan a dépassé hier celui de l'Italie (1.473 morts en 24 heures et un total porté à 34.021). Le bilan des Etats-Unis également ne cesse de s'alourdir avec plus de 108.000 décès (1.021 dans les dernières 24 heures). Pour le monde entier, le noir compteur de l'université américaine Johns Hopkins affichait 6.635.000 cas d'infection et 391.179 décès. Un compteur qui tourne hélas toujours plus vite.