Crèches d’entreprises : les Alpes-Maritimes se réveillent !

Posté mer 05/11/2008 - 07:35
Par admin

Crèches d’entreprises : les Alpes-Maritimes se réveillent !

Photo : le cordon rouge a été coupé en septembre lors de l'inauguration de "Vanille Fraise" à Biot.

 

Elle répond au doux nom de Vanille Fraise et vient d’ouvrir ses portes sur la commune de Biot. Exploitée par People & Baby, société spécialisée dans la gestion et la création de crèches d’entreprises conventionnées par la Caf, la première crèche inter-entreprises de Sophia propose 60 berceaux aux salariés de la technopole. Cari, Galderma, Groupe Alliance ou encore l’Ademe sont déjà sur les rangs. « 40 places ont été vendues » confirme Christophe Durieux, président de People & Baby qui avec l’ouverture de ce 25e établissement pose un pied dans la région Paca.

 

À Mougins, début 2009

 

À quelques encablures de là, sur la commune de Mougins, une seconde crèche inter-entreprises de 450 m² verra le jour début 2009. Portée par le géant Amadeus, en partenariat avec son comité d’entreprise, elle est gérée par la société Les Petits Chaperons Rouges. 40 berceaux sont prévus, dont « 15 d’ores et déjà réservés à nos salariés, ce qui nous permet de répondre au besoin de 20 familles » souligne Magali Viano, DRH d’Amadeus.

 

Un projet dans les tiroirs depuis 1998 qui sort de l’ombre, après 10 années de gestation. «Nous avions d’abord envisagé une crèche en interne, mais devant les contraintes réglementaires nous avons préféré travailler avec une structure spécialisée » reprend la dirigeante.

 

Changer les mentalités

 

Les difficultés réglementaires n’expliquent pourtant pas à elles seules la carence de Sophia (et ses 30.000 salariés) en matière de crèches privées… alors qu’on en dénombre plus de 250 en France. « Il faut du temps pour changer les mentalités, tente d’expliquer Jean-Pierre Dermit, maire de Biot. Le secteur de la petite enfance, longtemps réservé au domaine public, s’ouvre au privé. Encore faut-il convaincre les entreprises et les parents des avantages de ce type de structure. » « Chacune des structures, généralement franciliennes, s’est d’abord développée sur son territoire, avant de se déployer en région » indique de son côté le président de People & Baby. Excentré, le 06 aurait-il encore une fois pâti de sa situation géographique enclavée ?

 

2,7 ME pour le projet de Thalès Alenia Space à Cannes

 

Quoi qu’il en soit, ces deux projets s’inscrivent dans une dynamique qui englobe tout le département. Du côté de Cannes, c’est le comité d’entreprise de Thalès Alénia Space, en cooptation avec la mairie, qui prend les choses en main avec la réalisation d’une crèche mixte publique/privée. « Notre projet comprend 60 berceaux, dont 40 réservés aux salariés de Thalès et 20 pour la ville » précise Philippe Samson, secrétaire général du CE de l’entreprise de la Bocca. « Nous venons de déposer notre dossier à la Caf pour obtenir une aide de financement, à hauteur de 6.500 E par berceau. » Ce projet de 2,7 ME devrait être opérationnel d’ici à la rentrée 2009, « si la Caf donne son accord avant la fin de l’année ».

 

Enfin, le bassin grassois n’est pas en reste. Un projet de crèche d’entreprises est également en cours, porté cette fois-ci par le Club des Entrepreneurs.

 

Gaëlle Cloarec

Retrouvez toute l'actualité des entreprises azurénnnes dans le 11e numéro du Journal des Entreprises, en vente en kiosques le vendredi 7 novembre.

 

Ajouter un commentaire