Déjà 130 inscriptions pour la soirée "Sophia" de la JCE !

Posté lun 04/11/2002 - 00:00
Par admin

Face à l'étonnant succès de sa "conférence-dîner" du 15 novembre et devant l'orientation qu'elle a pris vers un "sommet de crise", la Jeune Chambre a tenu à rappeler sa position : neutralité et transparence pour la recherche d'une troisième voie entre angélisme et catastrophisme.

La soirée conférence-dîner, mêlant prospective sur le futur de Sophia et "business conviviality" s'annonce de plus en plus comme un temps fort de la fin d'année sophipolitaine. Il y aura du monde, en effet, le 15 novembre, au Sophia Country Club. Plus de 130 inscriptions ont déjà été enregistrées par la JCE Antibes Sophia Antipolis, pour en savoir un peu plus sur "où en est Sophia et où va la technopole"...Cette conférence-dîner s'étant transformée en une sorte de sommet de crise en raison de la mauvaise conjoncture qui touche la technopole, la JCE a cherché à rappeler sa position dans le débat sophipolitain et rappeler qu'elle joue avant tout la transparence et la modestie. "Animateur du débat donnant la parole aux institutionnels et aux chefs d'entreprise, elle se doit à une certaine neutralité" est-il rappelé dans un communiqué."Pour autant, elle refuse le catastrophisme développé parfois dans des discours prophétisant la fin de Sophia et de son modèle économique. Elle refuse tout autant l'angélisme qui consiste à penser qu'il ne s'agit que d'une crise de plus et que patience et longueur de temps... Certes, Sophia a besoin plus que jamais de vision à long terme, mais tout autant d'une réactivité immédiate. Attendre qu'il y ait davantage de casse en regardant passer les nuages, ce n'est pas crédible. Les membres de la JCE sont pour la plupart des jeunes actifs travaillant sur le site. Ils voient la réalité du terrain : plans sociaux, diminutions d'activités et accélération de la circulation des CV... Pas pour trouver mieux, mais juste pour trouver !"Entre les extrêmes, une troisième voie plus positive et constructive est-elle possible ? C'est ce que cherche à explorer la JCE. Comment accompagner les difficultés actuelles pour éviter de voir s'éparpiller entreprises et salariés hautement qualifiés, qui sont la vraie richesse du site ? Quelle volonté, quels moyens ont les institutionnels pour aider l'économie sophipolitaine ? Quelles attentes et surtout quelles idées, du côté des entreprises ? Ce seront là les grandes questions soulevées le 15 novembre prochain avec l'ensemble des intervenants de la conférence.ContactsInscriptions sur le site www.jceasa.asso.fr

Ajouter un commentaire