Dominique Estève a reçu les insignes de Chevalier de l'Ordre du Mérite

Posté lun 22/10/2007 - 09:20
Par admin

Dominique Estève a reçu les insignes de Chevalier de l'Ordre du Mérite

"Cher ami, face à tous ces défis, je sais que nous pouvons compter sur votre soutien parce qu'une passion vous anime, celle de la réussite de notre département". C'est en ces termes que Christian Estrosi, Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-Mer, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, s'est adressé l'autre soir à Dominique Estève, président de la CCI Nice Côte d'Azur avant de lui remettre les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Une cérémonie qui se déroulait au palais consulaire, en présence d'élus, de chefs d'entreprise et de représentants d'associations professionnelles de toutes les Alpes-Maritimes.

 

Un homme d'entreprise...

 

Ce fut également Christian Estrosi qui évoqua le parcours professionnel et l'activité publique du récipiendaire. Entré en 1977 dans le cabinet de courtage d’assurances fondé par son père en 1954 à Nice, Dominique Estève a commencé par faire ses preuves sur le terrain, en prenant en charge le développement de la clientèle d’entreprise, et d’un nouveau service pour les risques professionnels, notamment sur le secteur de la construction.

 

Après avoir réussi ce positionnement, il entend devenir lui-même chef d’entreprise et fonde fin 1980 sa propre entreprise de courtage, avec réussite, sous l’enseigne ACE (" Les Assureurs Conseil de l’Entreprise "). Il fait de cette TPE familiale une SA positionnée comme le seul courtier de la Côte d’Azur à intervenir sur des domaines nécessitant une haute technicité en assurance, spécialisée dans les risques industriels, commerciaux et professionnels. Entreprise régionale, ACE compte aujourd'hui parmi les acteurs nationaux du marché de l'assurance.

 

...et un homme de convictions et de responsabilités

 

A côté de cette réussite professionnelle, c'est un homme de convictions et de responsabilités qui s'est exprimé à travers un syndicalisme patronal actif : c'est cette autre facette qu'a mise en valeur le président du Conseil général. Dominique Estève commence à s’engager au service du développement azuréen dès la fin des années 70 par la Jeune Chambre Economique Nice Côte d’Azur dont il prendra la présidence en 1986-87.

 

Son engagement prendra une nouvelle dimension au sein de l’Union Patronale azuréenne. Il commence sous les présidences de Jacques Andréolis et Pierre Benessiano, entre 1987 et 1992 ; il y a assumé les fonctions de Conseiller du Bureau pour la communication, le commerce et l’aménagement du territoire. Parallèlement, il s’investit dans la représentation de sa branche professionnelle, en tant que membre du Comité Directeur du Syndicat Méditerranéen des Courtiers en Assurance et Réassurance, pendant 13 années.

 

Il rejoint la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur en 1992, en devenant ainsi le plus jeune membre élu (Maurice Estève, son père, a présidé la CCI Nice Côte d’Azur de 1986 à 1988). En 2001, Dominique est désigné comme 1er Vice-Président avant d'en être élu à la présidence en 2004.

 

 

Ajouter un commentaire