E-administration, e-services : Monaco prend l’Estonie en exemple

Posté ven 28/10/2011 - 06:37
Par admin

Alors que le thème de l’attractivité de Monaco est au cœur des préoccupations, Michel Dotta, Président de la CDE (Chambre de Développement Economique), a souhaité présenter aux principaux acteurs politiques et économiques de la Principauté, l’intérêt que Monaco pourrait avoir, en termes d’image comme d’efficacité, à passer au "tout électronique".

Un modèle existe déjà ? L’Estonie. C'est le premier pays à être allé aussi loin en matière d’e-administration et de e-services : près de 90% de la population est ainsi aujourd’hui équipée d’une e-Card, une carte à puce qui fait à la fois office de carte d’identité et de signature électronique et permet de voter, d’effectuer des opérations bancaires, de créer une société, et bien plus encore, tout cela en ligne, de façon complètement dématérialisée.

En juin dernier, alors qu’une délégation de la CDE accompagnait le prince Albert II lors de son voyage officiel en Estonie, elle a découvert à Tallin le "ICT Demo Center ", association à but non lucratif qui a développé ce concept. Elle est le fruit d’un partenariat réussi entre un gouvernement visionnaire et un secteur privé pro-actif.

Répondant à l’invitation de la CDE, le Directeur Général de l’ICT Demo Center, Indrek Vimberg, est venu spécialement en Principauté pour deux présentations devant des publics restreints de hauts responsables des secteurs intéressés, tant de l'administration que du privé.

"Le  ICT Demo Center a simplifié toutes les procédures courantes des 1 340 000 habitants de l’Estonie sur un territoire de 45 227 km2", relève Michel Dotta,. Monaco devrait pouvoir en faire de même pour ses 36.881 habitants sur 2 km2. Le secteur privé devrait maintenant être le moteur du développement de ce projet et proposer des solutions adaptées au Gouvernement Princier."

Ajouter un commentaire