Elaiapharm à Sophia : Lundbeck envisage un programme d'investissement début 2010

Posté lun 19/10/2009 - 11:20
Par admin

Pour Sophia Antipolis, la récente concrétisation du rachat du "façonnier" Elaiapharm (130 salariés et 15 M€ de chiffres d'affaires) par le deuxième laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck s'annonce comme une bonne nouvelle. D'abord parce que cette acquisition par un grand laboratoire pérennise l'ancien site de Glaxo Wellcome. Ensuite parce que l'acquéreur prévoit d'augmenter les capacités du site sophipolitain. Selon Actulabo.com, un blog consacré à l’actualité de la pharmacie industrielle, un nouveau directeur général Bo Hilligsoe a été nommé et dépêché à Sophia. C'est lui qui a la charge de préparer le nouveau plan d’affaires d’Elaiapharm et notamment d’arrêter un programme d’investissement capacitaire qui sera annoncé et engagé début 2010.

Lundbeck n'est pas un laboratoire pharmaceutique inconnu en France, pays qui est d'ailleurs son marché principal. Y sont vendus notamment ses médicaments Seroplex pour le traitement de la dépression, Ebixa, un anti-alzheimer et Azilect contre la maladie de Parkinson. Le groupe renforce actuellement son installation en France avec, entre autres, un transfert de son siège social à Issy-les- Moulineaux.

L’acquisition d'Elaiapharm lui permet de sécuriser ainsi une de ses importantes sources d’approvisionnement. Elaiapharm, qui produit notamment des antidépresseurs destinés aux marchés turc et chinois, devrait dans les années qui viennent réserver la moitié de ses capacités pour Lundbeck, tout en continuant à travailler pour d'autres laboratoires.

Ajouter un commentaire