Electricité : l’UFC-Que Choisir en faveur d'une tarification mixte

Posté lun 10/12/2007 - 14:30
Par admin

C'est un fait : les tarifs réglementés de l'électricité dont bénéficient les usagers français sont en sursis. "Leur disparition est d’ores et déjà programmée par la Commission européenne, soutenue implicitement par la CRE (Commission de régulation de l'énergie), mais également par tous les fournisseurs et notamment EDF, dont l’objectif est de vendre au prix du gaz ou du charbon, de l’électricité produite au coût du nucléaire et de faire ainsi exploser sa rentabilité"? note l’UFC-Que Choisir. Fort de ce constat, elle cherche aussi à poser les bases d’un nouveau mode pérenne de régulation des tarifs de l’électricité au bénéfice de 26 millions de ménages en France.

 

Dans ce sens, l'association de consommateurs a proposé aujourd'hui dans une conférence de presse un modèle de tarification mixte de l’électricité. Le principe ? Chaque ménage bénéficie d’un « droit à tirer » des KWh à un prix contrôlé, calqué sur le coût du nucléaire à hauteur de 80 % de ses besoins, le reste (20%) est acheté au prix de marché, c'est-à-dire à un prix supérieur.

 

Pour l'UFC Que Choisir, cette proposition présente plusieurs avantages. D'abord, elle protège des poussées inflationnistes et permet aux consommateurs de bénéficier des avantages du coût du nucléaire (qui couvre 80% des besoins) grâce au tarif contrôlé fondé juridiquement sur la notion européenne de Service d’Intérêt Economique Général. Ensuite, ce dispositif est techniquement praticable, car tous les profils de consommation par ménage, par type ou lieu d’habitation sont déjà connus et bien définis pour calibrer les « droits à tirer ». Il permet aussi d’ouvrir à la concurrence le marché, car tous les fournisseurs pourront offrir ce tarif contrôlé, mais aussi naturellement les 20 % restant à couvrir vendus au prix de marché. Enfin c'est une incitation donnée au consommateur pour une meilleure maîtrise de sa consommation.

 

Ajouter un commentaire