Eric Panijel : il ouvre la nouvelle page d'Arkopharma à Carros

Eric Panijel est depuis octobre 2020 le PDG d'Arkopharma, un laboratoire phare de la Zone Industrielle de Carros en passe d'être cédé au laboratoire allemand Dermapharm. Dans le cadre de ses entretiens privés, Dominique Perron Rousset a rencontré ce spécialiste international du marketing qui a fait ses armes chez Procter & Gamble, Johnson & Johnson ou encore aux Laboratoires Vendôme et qui ouvrira cette nouvelle page d'Arkopharma.

Eric Panijel Arkopharma

Fondatrice à Sophia Antipolis d'un cabinet conseil en image et management, Dominique Perron Rousset a repris ses entretiens "décalés". Après Sébastien Huron, CEO de Virbac, elle a rencontré Eric Panijel, 58 ans, PDG depuis deux ans d'Arkopharma, un autre laboratoire emblématique de Carros. Lancée par Max Rombi au début des années 80, l'entreprise avait été revendue en 2014 au fonds d'investissement britannique Montagu qui, aujourd'hui, est en passe de la céder au laboratoire allemand Dermapharm. C'est aussi Eric Panijel qui assurera le passage vers cette nouvelle page. Voici le texte de l'entretien de DPR.

L'environnement

  • C’est avec un large sourire que m’accueille Eric Panijel dans son spacieux bureau, blanc et lumineux. Son espace de travail et sa salle de réunion sont séparés par une verrière. Le grand mur du fond est meublé d’étagères. Eric Panijel m’y accompagne. Il a souhaité, en homme de marketing, à ce que l’on y expose le packaging des produits d’Arkopharma depuis sa création, 40 ans déjà ! Une partie de l’histoire de l’entreprise est là…

 

L'image de Eric Panijel et de son entreprise

DPR : Qu’est-ce qui vous a séduit et surpris le plus chez Arkopharma ?

  • Je connaissais bien l’entreprise car je suis dans l’univers de la pharmacie depuis de nombreuses années. Le savoir-faire est unique, sur les compléments alimentaires naturels, la connaissance qu’ont les équipes, la compétence, la R&D. C’est magique ! Et tout cela avec 40 ans de durée. C’est fantastique ! Si vous n’êtes pas à l’intérieur, vous ne le percevez pas suffisamment en externe. C’est une société française, de la tradition et de la proximité,

Les plus?

  • Aujourd’hui tout ce qui est tendance, elle n’a jamais été aussi contemporaine.

Les moins ?

  • Nous n’avons pas le savoir-faire de faire reconnaitre notre savoir-faire. Mais nous y travaillons…

DPR : Au sein de votre entreprise, comment pensez-vous être perçu ?

  • Pour un dirigeant d’entreprise, ce n’est pas toujours facile de savoir exactement ce que l’on pense de vous. Les collaborateurs osent-ils vous faire un feed-back… ?  Etre un dirigeant, c’est être seul ! J’imagine que l’on pense que je suis à l’écoute, que je sais décider et trancher. J’aime travailler en équipe et fédérer. Je suis aveyronnais, je fais le maximum pour jouer collectif comme dans le rugby car on gagne à quinze et même plus avec les remplaçants.
  • Ce qui est important pour moi : c’est d’être quelqu’un d’équitable, ne pas marquer de différence. Le tutoiement pour moi est facile car ma culture est plutôt américaine. Je suis quelqu’un d’approchable et l’on peut facilement venir me parler.
  • Mais comme de nombreux dirigeants, je pense que sur certains points on aimerait que je sois plus souple. Pourtant à un moment, il faut savoir dire NON et ce n’est pas forcément facile. Pour moi, lorsque l’on dirige une entreprise, c’est une qualité de savoir dire NON. C’est ma perception !

DPR : Comment êtes-vous réellement ?

  • Je suis franc, je n’aime pas la langue de bois, je suis direct.
  • J’ai beaucoup travaillé sur la patience
  • J’ai toujours une forme de stress intérieur pour l’entreprise, pour anticiper au mieux.

DPR : Eric Panijel, qu’est-ce qui vous anime, quelles sont vos passions ?

  • Le travail et le succès d’Arkopharma…
  • Ma famille et mes amis…
  • Le sport ; en particulier les sports de plein air, le VTT, la randonnée, le ski alpin et le ski de rando.
  • Ayant vécu 17 ans en Bourgogne, j’apprécie aussi les bons vins de cette région.

Auprès de vos clients

DPR : Selon vous, comment votre entreprise est-elle perçue par vos clients ?

  • Arkopharma est perçue comme un expert de la santé par les plantes, une société innovante avec des produits novateurs de très bonne qualité à des prix abordables. Ayant aussi de vrais partenaires pharmaciens, en direct, plus de douze mille, avec qui nous avons noué des liens très forts depuis plus de 40 ans.

DPR : Et vous, comment les clients que vous rencontrez, vous perçoivent-ils ?

  • Je n’ai malheureusement pas le temps de rencontrer suffisamment nos clients. J’aimerais en rencontrer davantage.

Auprès de vos fournisseurs

DPR : Vos fournisseurs, qui portent forcément vos valeurs et vos exigences, comment perçoivent-ils votre entreprise ?

  • Comme une entreprise experte, rigoureuse, fidèle, qui a la volonté de nouer des liens avec ses partenaires sur le long terme.

Par exemple : avec les agriculteurs nous avons des contrats pour acheter des plantes bio sur la durée.

 

Parcours de l’entreprise

DPR : "La nature est de plus en plus au cœur de notre quotidien". Depuis la création d’Arkopharma, vous recherchez dans le monde entier des plantes pour proposer des produits naturels et de qualité. Quels sont vos principaux critères de choix ?

  •  L’efficacité (bénéfice thérapeutique)
  •  La sécurité (prouvée)
  •  La qualité (régularité de la qualité)
  • Notre engagement étant sur le long terme nous avons besoin d’une qualité et d’une quantité régulières

DPR : Eric Panijel, quelles sont vos forces et vos atouts ?

  • Très pragmatique, j’ai les pieds sur terre
  • Organisé  
  • Ayant une bonne vision à la fois du marché et des consommateurs/des patients.

 

L’actualité

DPR : La Covid a laissé des traces traumatiques… Comment orienter Arkopharma pour tenter de répondre à ce défi ?

  • Il y a des effets positifs et des effets négatifs. 
  • Le positif : nous pouvons travailler chacun à distance, de notre domicile, d’autres pays, avec des modes de travail différents tout en restant efficaces.
  • Le négatif : A l’opposé les liens ont été distendus car nous sommes au bureau seulement trois jours par semaine. Nous souhaitons recréer les liens, partager à nouveau. Avec les équipes nous désirons collaborer davantage, recréer un peu plus d’affectif, organiser des réunions conviviales. Cette notion de lien est primordiale. Nous voulons la reconstruire sur la durée.

DPR : Des changements s’annoncent pour Arkopharma, pouvez-vous nous indiquer quelques éléments de votre feuille de route ?

  • En effet, une nouvelle page va s’écrire pour Arkopharma.
  • Dermapharm, groupe pharmaceutique allemand, qui sera probablement le nouvel actionnaire d’Arkopharma en janvier 2023 compte beaucoup sur le savoir-faire des équipes pour développer la partie santé naturelle du groupe.
  • Dermapharm veut garder le site de Carros et le consolider comme le site leader du groupe sur les produits naturels

 

Le questionnaire de Proust

  • Le principal trait de mon caractère : l’intégrité
  • Mon principal défaut : l’impatience
  • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : la loyauté
  • Mon rêve de bonheur : passer plus de temps avec ma famille et mes amis
  • La couleur que je préfère : le bleu foncé
  • La fleur que je préfère : la pivoine
  • Mes auteurs favoris : Marcel Pagnol - James Ellroy
  • Un livre que j’ai beaucoup aimé : La Gloire de mon Père
  • Mes compositeurs préférés : je suis très "chanson française" - Charles Aznavour
  • Mon peintre favori : Pierre Soulages
  • Ce que je déteste par-dessus tout : les gens qui ont un mauvais esprit
  • Ma valeur préférée : la loyauté
  • Qu’aimeriez-vous avoir réussi dans votre vie ? J’espère avoir donné tous les atouts à mes enfants pour réussir la leur
  • A ce jour, qu’auriez-vous aimé changer dans votre vie ? Avoir eu la chance de travailler plus souvent à l’étranger

 

Les impressions de DPR

Ce que j’ai aimé

  • Ses yeux remplis de malice lorsqu’il parle de son entreprise
  • Son empathie et sa gentillesse
  • Ses idées qui ne demandent qu’à être mises en œuvre

Ce que j’ai moins aimé

  • Le hall d’accueil et la salle d’attente des visiteurs qui pourraient être améliorés en termes de décoration.
  • Montrer davantage, dès l’entrée, que nous pénétrons dans l’univers expert de la nature et du naturel au service de notre corps.

Dominique Perron Rousset

Arkopharma et Eric Panijel

Image
Arkopharma et Eric Panijel

Ajouter un commentaire