Eté 2006 : Cannes vanille, fraise, pistache, café?

Posté lun 24/04/2006 - 00:00
Par admin

L'été cannois 2006 sous le signe de la profusion et de l'éclectisme. Entre musique électronique, concerts classiques, éclats pyrotechniques sur la baie, discothèque géante au palais, jazz à Domergue, Cannes joue l'éternelle jeunesse.

L'image des boules de glaces qui se superposent a été retenue pour l'affiche des festivités cannoises de l'été 2006. Cela, histoire de bien montrer que cette saison estivale, qui s'ouvre le 21 juin sur la fête de la musique et se terminera fin septembre par trois grands concerts, en donne beaucoup et pour tous les goûts. Qu'elle est à la fois éclectique, jeune, amusante, vivante, pétillante… Bref bien dans le ton d'une ville de Cannes qui cherche à innover, à rajeunir ses festivités et à suivre les évolutions constantes de la clientèle touristique mondiale.David Lisnard, adjoint, président de la SEMEC (Société d'économie mixte des événements cannois), insistait d'ailleurs sur le fait que Cannes doit séduire une clientèle variée. Nous essayons de développer un concept lié aux plages", expliquait-il lors de la présentation de la saison d'été. Nous vendons des plages en ville, liées à des restaurants, des commerces, des spectacles". Tout un ensemble qui fait l'exception de Cannes et qui distingue la Côte d'Azur d'autres destinations mer et soleil, parfois moins chères, mais nettement moins étoffées.Au chapitre de ce rajeunissement, il est possible de placer le Festival de la Pantiéro (musique électronique) qui gagne un peu plus chaque année en notoriété, les "plages électroniques", le "Club-Discothèque" le "Palais" qu'animeront pendant 50 jours les plus célèbres DJ du monde, les grands concerts de septembre, avec Gloria Gaynor, Tina Arena et Natasha St Pier, les concerts gratuits, animés par des groupes locaux, après les feux d'artifices sur l'esplanade Georges Pompidou, en face du palais des Festivals. Cannes n'en garde pas moins ses festivals de l'été (pyrotechnie, nuits musicales du Suquet, villa Domergue). Voici quelques aspects de ce programme d'été cannois.Cinq Festivals qui bousculent la tradition- Festival d'Art Pyrotechnique : ce sera cette année, le meilleur des meilleurs artificiers. Du 14 juillet au 24 août, six feux seront tirés par les lauréats des Vestales d’argent ou des prix spécial du jury des précédentes années, lauréats qui concourent pour la prestigieuse "Vestale d'or".- Les Nuits Musicales du Suquet : du 18 au 30 juillet, les grands seront au rendez vous sur le parvis de Notre Dame d'Espérance, dans l'écrin du Suquet. La soprano Wilhelmenia Fernandez, le pianiste François-René Duchâble, les sœurs Labèque, Katia et Marielle, pour ne citer qu'eux. Mais cet été, le Suquet s'ouvre aux jeunes talents avec des concerts programmés en fin d'après-midi.- Jazz à Domergue : un nouveau concept pour la sixième édition des concerts donnés dans les étonnants jardins méditerranéens de la villa Domergue du 9 au 12 août. Traditionnellement classiques, les quatre nocturnes sont consacrées cette fois au jazz. Avec en contrepoint une exposition des sculptures de bronze d'Arman.- Festival de l'Art Russe : l'art russe dans tous ses éclats du folklore à la musique en passant par la danse, le cinéma et la mode du 22 au 26 août. Avec en exergue un hommage au grand compositeur Dmitri Chostakovitch dont on fête le centenaire de la naissance, ou encore l'"Anna Karenine" de l'Eifman Ballet Théâtre de Saint-Pétersbourg.- Festival de la Pantiéro : du 16 au 19 août, la 5ème édition d'un événement devenu incontournable pour tous les amateurs d’électro, hip-hop, soulfunk, électro-rock et breaks… old et new school ! Avec en prime, une clôture sur DJ Shadow, le DJ le plus influent du monde lorsqu’il s’agit de hip hop.Les autres nouveautés de l'étéBeaucoup de nouveautés et d'expérimentations figurent encore au programme. Petite sélection.- Le gala des Etoiles de Ballet 2000 le 16 juillet avec les nouvelles étoiles montées au firmament des compagnies.- Les concerts gratuits après les feux d'artifices sur l'esplanade Georges Pompidou, en face du palais des Festivals.- Les "Plages électroniques", le "cinéma de la plage" (une manifestation qui reste cependant en discussion), la discothèque le "Palais", sur le toit du palais des festivals ouvrent la nuit cannoise à une clientèle qui veut bouger, s'amuser, faire la fête.- Les grands concerts de septembre, avec notamment Gloria Gaynor, Tina Arena et Natasha St Pier les 28, 29 et 30 septembre ferment le ban. Elles clôturent un été endiablé qui donne à Cannes les éclats d'une éternelle jeunesse, bien à l'image d'un de ses enfants les plus célèbres : Gérard Philippe que la ville fêtera du 1er au 3 juillet.

Ajouter un commentaire