Festival de la Quatrième Dimension : la fête commence ce soir à l'université de Nice

Posté mar 06/06/2006 - 00:00
Par admin

"Arc en Ciel" (photo "Une), première mondiale avec le Voyage dans la 4ème Dimension à partir d'un film de Jean Vigo revisité par la technologie, "Cartographie émotionnelle de la planète", musique : l'Université Nice Sophia Antipolis ouvre le bal.

C'est l'université qui ouvre le bal, ce soir à partir de 18 heures (sur invitation), puis à 21 heures, pour le public, du Festival de la Quatrième Dimension. A Nice Valrose, c'est ainsi, hors Symphonie des Machines, un condensé de ce qui se fera esnuite du mercredi 7 au samedi 10 juin qui sera présenté. L'Université de Nice Sophia Antipolis, un des grands partenaires du Festival, a bien fait les choses. Elle montrera tout ce que la science et la technologie peuvent apporter à l'Art à travers les interventions de Pierre Coullet, Colette Guedj, Serge Miranda. Le Festival de la Quatrième Dimension, de son côté, présentera quelques unes de ses manifestations phare comme "La cartographie émotionnelle de la planète", "Un monde en senteurs" ou encore un concert de Xenakis, compositeur à qui un hommage est rendu tout au long des cinq journées.Au programme également dans la partie grand public qui ouvre sur le parc Valrose à 21 heures, une 4D night avec des concerts donnés par les étudiants (KULTH) : atelier Jazz de Valrose, Batucada (Sambati) et Danse africaine (Sofia percussion). Et puis, au cours de cette soirée, quelques grands moments avec "L'Arc en ciel" de Pierre Coullet et la première mondiale du Voyage dans la 4ème Dimension, à travers un film de Jean Vigo (A propos de Nice) revisité par la technologie.Pierre Coullet (UNSA) : quand la science et l'art se rejoignent dans la Quatrième DimensionPas facile de dire quel peut être le "rendu" du Voyage dans la 4ème Dimension à la frontière de l'Art et de la Science à partir du film de Jean Vigo "A propos de Nice" que propose l'Université de Nice Sophia Antipolis en ouverture du Festival. Pour en savoir un peu plus sur ce travail de "rotations spatio-temporelles" appliqué à un film, c'est au professeur Pierre Coullet de l'UNSA qu'il faut s'adresser. Spécialiste mondialement reconnu des systèmes dynamiques, du chaos de la turbulence et de l’auto organisation, il explique ce qui a été recherché dans cette nouvelle dimension expérimentale sur le film de Jean Vigo (mais tout autre film aurait pu être utilisé) et permet de mieux "comprendre", ce que l'on pourra voir."Le morphing, c'est simple. On prend une image et on la déforme. On peut la tirer verticalement, horizontalement. Certains logiciels vous permettent par exemple ainsi d'allonger un nez dans un visage ou de le raccourcir. Ici, le morphing ne s'applique pas sur une image qui, forcément, est en deux dimensions. Il s'applique sur un film, ce qui introduit une troisième dimension, le temps, avec une succession d'images qui se déroulent d'une manière ordonnée à une vitesse d'une trentaine d'images par seconde ou plus.""Ce que nous avons fait, c'est donc d'appliquer ce morphing sur un film, c'est-à-dire sur des blocs d'images. Au lieu de regarder les images dans le sens traditionnel du temps, c'est un peu comme si le spectateur était immergé dans le film et qu'il tournait la tête de gauche à droite ou de haut en bas. Ainsi déformées, les images qu'il voit peuvent être composées de morceaux d'images, certains de ces morceaux se trouvant plus avant dans le film, d'autres plus en arrière. Les effets sont parfois extraordinaires avec des personnages qui se dédoublent. Celui qui manipule le film avec un simple "joystick", peut associer passer et avenir sur certaines images, le choix ayant été fait de ne jamais forcer le morphing pour que l'image puisse rester visible"."Candace Johnson avec le Festival, nous a donné un prétexte de faire la fête avec la quatrième dimension en manipulant des films. Voilà dix ans que nous voulions le faire. Nous allons aujourd'hui pouvoir expliquer, à travers cette application à un film, ce qu'est la dimension du temps. Dans le sens où nous essayons de maîtriser cette quatrième dimension, il est possible de parler d'Art de la Quatrième Dimension."

Ajouter un commentaire