France : 119.400 emplois supplémentaires détruits au second trimestre 2020

Le nombre d'emplois salariés dans le privé en France a reculé de 3,4% au premier semestre a indiqué ce matin l'Insee. C'est la plus forte baisse sur six mois qui ait été enregistrée depuis 1970, le début de cette série. Avec un confinement qui a débuté le 17 mars, 497.500 emplois salariés ont été détruits au premier trimestre. La destruction d'emplois s'est poursuivie au second semestre avec 119.400 emplois détruits d'avril à juin.

Dans le second semestre, selon les chiffres de l'Insee, ce sont les services marchands qui ont perdu le plus d'emplois (-71.700, soit -0,6%), tandis que 24.300 emplois salariés ont disparu dans l'industrie et 4.400 dans l'agriculture. Seule la construction s'est relevée au second trimestre avec la création de 3.700 emplois. Sur un an, l'emploi salarié privé s'est replié de 2,5% avec 480.800 emplois détruits. L'Insee note que l'emploi salarié retrouve ainsi à "un niveau comparable à celui de fin juin 2017". Trois années d'une reprise de l'emploi effacées

Étiquettes