France Télécom : votre e-potentiel nous intéresse

Posté lun 21/01/2002 - 00:00
Par admin

A l'heure de l'ouverture totale des télécommunications à la concurrence, l'opérateur historique lance une offensive auprès des entreprises avec ses tours des e-potentiels et de l'e-transformation.

Tour des e-potentiels, tour de l'e-transformation : France Telecom fait le forcing auprès des entreprises depuis le début de l'année 2002 et la mise en place du "dégroupage" (l'accès pour tous les opérateurs à la boucle locale de télécommunications et donc au client final). Le coup d'envoi était ainsi donné le 10 janvier à l'Agora France Télécom de Sophia Antipolis, avec un arrêt du tour des e-potentiels qui a rassemblé environ près de 300 cents représentants d'entreprises des Alpes-Maritimes et du Var pour des conférences et des présentations de "produits" maison ou développés avec des partenaires. Une seconde étape est intervenue le 17 janvier, même endroit avec le tour de l'e-transformation.De transporteur, FT devient intégrateur et ensemblier d'offresPour François Ferry, directeur de l'agence entreprises de FT, ce fut l'occasion d'évoquer à la fois les produits et la stratégie de l'opérateur historique pour l'année 2002. Depuis la regroupement Alpes-Maritimes et Var, cette agence pèse lourd : 512 grandes entreprises et 6.000 PME en portefeuille. Notre démarche a été la suivante, explique François Ferry. Nous avons regardé comment les entreprises évoluaient et comment nous pouvions les accompagner. Nous leur proposons donc des solutions adaptées et évolutives autour de trois points principaux : les clients (gestion de la relation client); les employés (utilisation des NTIC dans leur travail); l'ensemble des processus internes. Des exemples étaient ainsi donnés à travers des ateliers thématiques et une vingtaine de stands FT et partenaires qui couvraient ces trois points.Le groupe FT se propose aussi d'assurer la convergence des technologies et des savoir-faire en couvrant l'ensemble des domaines, voix, données, Internet et l'intégralité du spectre des métiers réseaux. Avec Equant, qui se positionne comme le leader des services Datat et IP sur le marché international, avec Orange et son offre MIB (Mobile internet for Business), avec Wanadoo et ses portails, l'opérateur veut aller au delà de son rôle historique de simple transporteur. De plus en plus, il propose des services intégrés et évolue vers un rôle d'intégrateur et ensemblier d'offres.C'est ce qui est traduit dans l'éventail de "produits" présentés : le portail "bizao", un bureau en ligne personnalisable; le portail vocal "Talk to Intranet"; ou encore la O'Card, nouvelle génération de paiement en ligne. L'opérateur, autre angle stratégique, a également voulu assurer une déclinaison métier de ces nouvelles technologies. Quatre secteurs sont actuellement attaqués : le transport et la logistique avec Road on line, une solution basée sur Orange MIB, la santé, l'éducation et les collectivités locales. Autant d'arguments commerciaux qui seront bien utiles dans un marché télécom plus que jamais concurrentiel et qui expliquent pourquoi FT s'intéresse aujourd'hui beaucoup à votre e-potentiel…

Ajouter un commentaire