Galileo Masters : Robocortex, vainqueur de l’édition 2010 du prix Régional France / Sophia

Posté ven 04/02/2011 - 11:35
Par admin

La société Robocortex, spin-off de l'Inria, a remporté l’édition régionale France / Sophia Antipolis des Galileo Masters 2010. Pour faire face à la difficulté de trouver des places de parking en zone urbaine, cette start-up sophipolitaine a élaboré une solution simple et innovante : le couplage d’un système GNSS (Global Navigation Satellite Systems) avec un système de vision. C'est ce qui a séduit le jury. Avec à la clef pour la société d'Ezio Malis, le Pdg, six mois de soutien pour développer son projet, à travers un accompagnement sous forme de coaching et un hébergement gratuit dans les locaux du CICA (Centre International de Communication Avancée) dans la technopole.

 

Connaître les places disponibles les plus proches en utilisant le satellite

 

Manuel Asselot, VP sales and Marketing a expliqué à Team Côte d'Azur, comment son système fonctionne. "Les places de parking à proximité d’un automobiliste sont soit disponibles, soit occupées, et c’est précisément cette information qu’il faut fournir à l’automobiliste, notamment pour lui indiquer en temps réel la meilleure direction à prendre pour trouver de quoi se garer. Pour ce faire, une première étape consiste à répertorier les places de parking en géolocalisant chacune d’entre elles. Nous avons alors à disposition, dans une base de données gérée par un serveur centralisé, l’ensemble des places de parking qui nous intéressent avec leurs coordonnées associées. Reste à connaître, en temps réel, l’état de disponibilité de chaque place de parking."

 

"Grâce au système GNSS, une voiture équipée de notre système pourra indiquer au serveur qu’elle libère une place ou qu’elle en occupe une. Mais ce sont les systèmes de vision qui vont jouer un rôle majeur dans la détermination de la disponibilité d’une place : des caméras fixes observent les places les plus intéressantes, et des caméras mobiles embarquées dans les voitures observent l’ensemble des places du champ de vision de l’automobiliste. Ces deux types de caméras peuvent alors communiquer au serveur l’état de disponibilité de chaque place afin que l’ensemble des utilisateurs du service bénéficie de ces informations en temps réel"".

 

"À travers les informations provenant des systèmes GNSS et de vision, notre serveur centralisé connaît donc les coordonnées de chaque place de parking avec sa disponibilité en temps réel. À tout moment, un automobiliste peut alors questionner le serveur pour connaître les places disponibles les plus proches en communiquant ses propres coordonnées".

 

Développer des solutions de localisation par vision

 

Créé l'an dernier et intégré à l’Incubateur Paca-Est, Robocortex développe et commercialise des solutions logicielles de localisation par vision. La société vient ainsi s’inscrire dans l’écosystème "mobilité" du territoire. "Nous concevons nos logiciels pour répondre à des besoins forts d’interaction dans des contextes mobiles, aussi bien pour un utilisateur avec un smartphone que pour un robot avec système mobile embarqué. Les technologies de l’information évoluent sans cesse vers la mobilité, et nous poussons nos développements dans ce sens en mettant sur le marché des solutions permettant de réaliser de nouvelles applications avec des contraintes de plus en plus fortes en termes de mobilité", poursuit Manuel Asselot.

 

"Ce prix nous permet de développer notre offre de produits et notre réseau de partenaires en nous aidant à mettre en place ce projet. Hormis les évolutions technologiques restant à apporter à nos produits, notre projet requiert en effet la collaboration d’intégrateurs pour mettre au point un système de géolocalisation équipé d’une caméra embarquée."

 

La Côte d'Azur renforce sa filière de la mobilité

 

Ce concours était organisé pour la 7ème année consécutive. Il récompense les idées et les projets les plus innovants dans le domaine des applications satellitaires liées à la sécurité, les systèmes de transports intelligents (ITS) et la téléphonie mobile. La partie France-Sophia Antipolis, organisée et coordonnée par Team Côte d’Azur, l’agence de promotion et de développement économique de la Côte d’Azur, en partenariat avec la fondation Sophia Antipolis, le conseil général des Alpes Maritimes et les pôles de compétitivité SCS (Solutions Communicantes Sécurisées) et Pégase, fait partie des 20 Galileo Masters régionaux 2010.

 

"L’ambition, avec ce concours, est de détecter des créateurs d’entreprises internationaux à haut potentiel qui seront les "success stories de demain sur le territoire", rappelle Jean-Pierre Mascarelli, président de Team Côte d’Azur. "Il s’agit également pour la Côte d’Azur d’être représentée au sein d’un réseau mondial dense et riche". A travers les Galileo Masters 2010, la Côte d'Azur, va pouvoir ajouter deux "pépites" dans sa filière des applications et services mobiles : Robocortex et le projet eVOTZ (solution sécurisée pour voter par mobile utilisant la géolocalisation). Lauréat Galileo Régional USA 2010, et également vainqueur du SIMagine Gold Prize Award, cette seconde start-up devrait s'installer prochainement sur la Côte.

 

Ajouter un commentaire