Grasse : le CPE devient "Initiative terres d’azur"

Posté mar 29/01/2013 - 11:00
Par admin

Le Centre de Promotion des Entreprises, plateforme d'initiative locale de l'ouest des Alpes-Maritimes, s'appellera désormais "Initiative terres d'azur". Un changement de nom qui marque une étape importante dans l'évolution de l'association en tant que structure d’accompagnement à la création, la reprise et le développement d’entreprises dites "responsables".

Le Centre de Promotion des Entreprises, plateforme d'initiative locale de l'ouest des Alpes-Maritimes, se développe et change de nom. A partir du jeudi 31 janvier, il s'appellera "Initiative terres d’azur" pour bien marquer le fait que le territoire couvert va jusqu'aux montagnes proches. Pour lancer ce changement de nom, l'association organise un événement jeudi à 11h30, 57 avenue Pierre Semard, à Grasse. Se retrouvera en présence des maires des communes membres et des partenaires institutionnels et privés toute la communauté des entrepreneurs nouvellement créée autour d'une notion d'entrepreneuriat solidaire, citoyen et responsable. Les dispositifs innovants mis en œuvre pour construire et faire vivre cette communauté qualifiée de "pas comme les autres" seront présentés à cette occasion ainsi que les répercussions de cette initiative sur la dynamique économique du territoire.

Des entreprises "responsables" dès leur création

Depuis plus d’un an, est-il expliqué sur le site de l'association (www.cpe06.com), le CPE se caractérise comme structure d’accompagnement à la création, la reprise et le développement d’entreprises dites "responsables". Cet engagement nécessite, outre l'élaboration de son propre référentiel RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) intégré dans son système de management, de mettre en place des actions de sensibilisation auprès de l’ensemble de ses experts et de ses bénévoles pour qu’ils puissent encourager, faire émerger, dès la phase de création ou de reprise de l’entreprise, des pratiques qui relèvent d’un comportement "responsable".

Dans ce contexte, les porteurs de projets d’entreprises dès la phase amont (dans la phase de formalisation de leur projet et l’élaboration de leur business plan) sont sensibilisés à une démarche de développement durable. Régulièrement, le CPE sollicite ces chefs d’entreprise afin de développer des actions collectives pour renforcer leur implication solidaire dans la vie locale, et les rendre "visibles" en tant qu'acteurs responsables et engagés pour le devenir économique et social de leur territoire. Une image qui devrait d'autre part renforcer leur compétitivité et différenciation vis-à-vis de leurs donneurs d’ordre et clients, les acteurs publics et privés.

Ajouter un commentaire