Groupe Nice Matin-Le Monde : le pôle Sud a pris du retard

Posté jeu 25/01/2007 - 15:15
Par admin

Arnaud Lagardère a présenté ce matin, jeudi, la nouvelle stratégie du groupe Lagardère aux analystes financiers. Cette stratégie, qui vise à accélérer une mutation vers le numérique, prévoit un net toilettage des titres HFM avec des réductions sérieuses d'effectifs à la clé. A cette occasion, il a été évoqué le sort de La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin, quotidiens régionaux qui ont pour vocation de rejoindre les "Journaux du Midi", les régionaux du groupe Le Monde. "La politique de recentrage se poursuit également sur d'autres activités, notamment la presse quotidienne régionale. Lagardère, propriétaire de La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin, et le groupe Le Monde, qui contrôle Le Midi Libre, seraient sur le point de trouver un accord pour réunir leurs quotidiens régionaux dans un même ensemble," note à ce sujet Le Monde, dans un article daté d'aujourd'hui jeudi.

 

Annoncé pour le dernier trimestre 2006, ce regroupement s'est révélé en effet plus long à réaliser que prévu. L'objectif de "de boucler l'opération avant la fin 2006 n'a donc pas été tenu ", indiquait Les Echos début janvier. Le quotidien de l'économie en donnait alors la raison principale : HFM et Le Monde n'ont pas réussi à trouver un investisseur désireux de participer à l'opération. Dans la filiale commune détenue à 51% par Le Monde et à 49% par HFM, il était prévu de transférer 100 millions d'euros de dette ancienne provenant du rachat de Nice-Matin par HFM à la fin des années 90. Un montant qui a été ramené à 80 M€ récemment suite à une revalorisation des journaux. Mais aucun investisseur tiers ne s'est montré empressé de refinancer cette dette. Même les Caisses d'Epargne, sur lesquelles des espoirs avaient été mis ont rechigné. Des précisions sont aussi attendues sur ce nouvel accord dont parle Le Monde.

 

Ajouter un commentaire