IoT : Synaptics, un des grands du Nasdaq, ouvre un centre de R&D à Sophia

Créateur du premier pavé tactile au monde en 1992, l'Américain Synaptics, une des entreprises de légende de la Silicon Valley, a annoncé l'ouverture d'un centre de R&D à Sophia Antipolis. Il sera consacré à la conception de la prochaine génération de connectivité sans fil à courte portée pour l’Internet des Objets, une activité IoT en très forte croissance.

Synaptics Nasdaq

C'est de San José en Californie que Synaptics Incorporated, une entreprise de légende de la Silicon Valley, a annoncé hier l'ouverture à Sophia Antipolis d'un centre R&D dans le domaine du sans fil. Créée en 1986 par deux scientifiques Federico Faggin et Carver Mead, elle s'est donnée pour slogan "The Human interface revolution" et s'est fait connaître en 1992 pour avoir créé le premier pavé tactile au monde. Au début de février, elle a fêté ses 20 ans au Nasdaq, quelques jours après avoir publié des résultats remarquables avec un chiffre d'affaires de 429 M$ pour le second trimestre de son exercice 2022 arrêté au 25 décembre 2021. (Photo DR : Synaptics a fêté en fanfare ses 20 ans de Nasdaq le 7 février dernier)

Cap sur la prochaine génération de connectivité sans fil pour l'Internet des Objets

Ce nouveau centre de R&D, dédié au développement de matériels et logiciels Wi-Fi® et Bluetooth® se consacrera à la conception de la prochaine génération de connectivité sans fil à courte portée, pour l’Internet des Objets. L'IoT est d'ailleurs aujourd'hui le principal vecteur de croissance de Synaptics. Son chiffre d'affaires IoT s'élève déjà à 1 milliard de dollars par an en augmentation de 60% d'une année sur l'autre comme cela avait été noté lors de la publication des comptes du T2.

"Notre technologie de connectivité sans fil est un facteur de différenciation essentiel alors que nous continuons à nous développer dans des applications IoT à forte croissance qui représentent désormais notre plus grande source de revenus", a déclaré le PDG de Synaptics, Michael Hurlston. Pour lui, le nouveau site sophipolitain, "s'ajoute aux investissements que Synaptics a déjà réalisés dans le domaine du sans fil, avec notamment l'acquisition de l'activité IoT sans fil de Broadcom en 2020 et l'acquisition plus récente de DSP Group , avec sa technologie ULE et Bluetooth."

Une implantation stratégique

Sophia renforce ainsi la présence de Synaptics en Europe où l'entreprise possède déjà des bureaux en Pologne, au Danemark, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse. A Sophia, Synaptics veut aller vite et déclare avoir déjà constitué une équipe avec 130 ans d'expérience combinée tout en cherchant "à ajouter des talents le plus rapidement possible."

"L'implantation d'un centre d'ingénierie dans la technopole est stratégique à plusieurs niveaux", a assuré Venkat Kodavati, SVP et Chief Product Officer chez Synaptics. "La France offre un environnement extrêmement favorable pour aider à faire évoluer les opérations des entreprises technologiques à croissance rapide comme Synaptics, et Sophia Antipolis est un foyer d'innovation bien connu, en particulier dans les domaines de la conception de circuits analogiques et RF. L'équipe Synaptics France sera un élément essentiel de nos efforts mondiaux de R&D". Une arrivée qui a été par ailleurs saluée par Philippe Servetti, Pdg de Team Côte d'Azur, comme étant en "adéquation parfaite avec notre écosystème".

Ajouter un commentaire