Iter : pour le préfet de PACA, c'est Cadarache

Posté lun 06/12/2004 - 00:00
Par admin

Il ne faut plus parler de "projet Iter", mais de "programme Iter" a déclaré vendredi le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Frémont, à l'issue de la réunion à Marseille d'un "comité de pilotage" d'Iter. Pour le préfet de Région, la décision en faveur de Cadarache a été prise le 26 novembrer dernier, lors de la réunion des ministres de la Recherche des 25 pays membres de l'Union Européenne. Cela même si, lors de cette réunion, il a été décidé de continuer à chercher d'ici fin décembre un accord avec le Japon. Mais, faute d'un accord, l'Europe démarrera avec les deux partenaires qui soutiennent le projet européen d'implantation du réacteur thermonucléaire sur Cadarache : la Chine et la Russie (les Etats-Unis et la Corée du Sud, de leur côté soutenant une implantation à Rokkasho-Mura au nord-est du Japon).Aussi, d'ores et déjà, pour Christian Frémont, il faut aller de l'avant et se mettre en ordre de bataille. D'où cette première réunion du comité de pilotage qui regroupe des élus de PACA concernés comme le maire d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains (UMP), le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini (PS), celui des Alpes-de-Haute-Provence, Jean-Louis Bianco (PS), etc.

Ajouter un commentaire