IVCS 2005 à Sophia : un sommet du capital risque nouvelle formule

Posté mer 30/11/2005 - 00:00
Par admin

Conférences sur la vision des marchés, rencontres d'affaires en tête à tête, démonstrations dans la "technology room", développement d'alliances ou de partenariats : la 9ème édition de l’International Venture Capital Summit, les 1 et 2 décembre, est une "première".

C'est un nouveau départ en quelque sorte pour l'IVCS. Sous la co-organisation de Mar-Tech & Finance (Capital IT à Paris) et de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, la 9ème édition de l'International Venture Capital Summit, jeudi et vendredi 1er et 2 décembre au Sophia Country Club de Sophia Antipolis, testera une nouvelle formule. Plus de présentation à marche forcée d'une quarantaine de start-ups en deux jours. Ce qui prime cette année dans la nouvelle formule c'est l'accent mis sur une série de conférences orientées vision du marché, tendances et partenariat ainsi que des entretiens d'affaires en tête à tête "pour engager des processus de business et de partenariat et établir les bonnes connexions dans les organisations".Il est vrai que les temps ont bien changé depuis la première édition il y a huit ans. Finie l'effervescence que suscitait la découverte d'un monde nouveau. Voilà des années déjà que l'on ne rêve plus, tandis que l'éclatement de la bulle Internet reste un souvenir cuisant, mais lointain. Aujourd'hui on parle "business". Tout simplement et de plus en plus crûment. Sophia Antipolis a cependant réussi à garder son sommet du capital risque et, mieux encore, à le maintenir au rang des grands événements européens dans ce domaine. Mais l'an dernier, la CCI Nice Côte d'Azur qui portait la manifestation a cherché des partenaires et en a trouvé un dans Mar-Tech & Finance qui organise à Paris entre autres Capital IT. Une alliance qui se concrétise véritablement cette année.Initialement centré sur le financement des entreprises innovantes, IVCS a orienté sa 9ème édition vers la problématique du développement de ces entreprises et a choisi comme thème central la question : "comment favoriser les partenariats et les rapprochements entre entreprises innovantes et grands groupes avec l’intermédiation active des capitaux risqueurs ?". L’événement s’articulera ainsi autour de trois temps forts : des conférences et tables rondes pour comprendre la vision technologique et business des grands acteurs de l’industrie et leurs besoins ; des rencontres en tête-à-tête entre acteurs clés de l’industrie, du capital risque et entreprises innovantes pour établir des contacts professionnels personnalisés ; et des démonstrations de solutions de pointe dans la mobilité, les télécommunications, l’électronique et les logiciels d’entreprise.On retrouvera dans l'animation des tables rondes, des responsables de grandes sociétés de capital risque. Mais aussi, parmi les industriels de la technologie et de l'innovation, des représentants d'entreprises azuréennes : Laurent Londeix, président de Telecom Valley et responsable du site de Sophia de France Télécom R&D; Jacques Gros, directeur du site d'IBM à La Gaude; Werner Sommer, directeur de SAP Labs France; Stéphane Amarger, d'Hitachi; Michel Cosnard, directeur de l'Inria Sophia; Christian Dupont de Texas Instruments; Pascal Peru, d'ARM; Gilles Floyrac d'Amadeus, Patricia Braun d'Aprim Consultant, Eric Caprioli, Avocat associé, Jacques-Olivier Piednoir de Cadence, etc… Autant de participations locales qui se sont établies suite à un partenariat noué avec Telecom Valley.Les grands acteurs locaux se retrouveront aussi en compagnie d'autres représentants de groupes européens autour de keynotes et tables rondes sur des thématiques de rapprochement industriel, fusion-acquisition, propriété industrielle, mobilité, télécoms, composants, évaluation de marché, stratégies, meilleurs pratiques, etc.. Sur ces deux journées, 300 industriels, investisseurs, entrepreneurs et consultants sont attendus. A eux de juger du succès ou non de cette nouvelle formule plus pragmatique, très orientée affaires. En un mot tout business.

Ajouter un commentaire