Journée DeViNT : Sophia à l'aide des mal voyants

Posté jeu 10/06/2004 - 00:00
Par admin

Plus de 150 participants à l'ESSI à la seconde journée dédiée aux nouvelles technologies et aux déficients visuels. Les chercheurs, universitaires et industriels de la technopole se sont mobilisés et ont lancé notamment des projets d'aide à l'orientation.

Plus de stands que l'année dernière, encore plus de projets étudiants et une assistance très ciblée (plus de 150 personnes dont des mal voyants venus d'un peu partout en France) : la journée DeViNT 2004 qui s'est tenue vendredi dernier à l'ESSI de Sophia Antipolis est désormais bien ancrée dans le paysage sophipolitain. La première édition, qui avait été organisée en juin 2003 dans le cadre de l'année européenne des personnes handicapées, avait permis de souder les équipes issues de l'université, des centres de recherche, des associations et de l'industrie (CNRS, ESSI, FNDV, INRIA; Université de Nice Sophia Antipolis, etc).Cette seconde édition aura permis de découvrir les projets qui ont abouti et qui permettent aux déficients visuels de bénéficier eux aussi des nouvelles technologies. Il s'agit de projets ludiques comme un Monopoly pour aveugle ou un mastermind. Ou encore de projets de technique avancée. Dans cette catégorie, le "wearable computer" (ordinateur à porter sur soi) du CNRS-I3S, à base de PDA, téléphone portable et autres terminaux communicants pour l'aide à l'orientation des déficients visuels; le tableau de classe électronique de Thales, un ensemble logiciel et caméra qui permet aux enfants mal voyants de visualiser le tableau noir de la classe sur un portable ou tablette PC. L'adaptation du téléphone portable aux déficients sensoriels (sourds ou aveugles) suivant des travaux menés par la Fondation SFR Cegetel.Pour Philippe Dubois, l'un des organisateurs de cette journée, ce qui ressort d'une année sur l'autre, c'est une grande sensibilisation des scientifiques, CNRS, ESSI, Inria, à la déficience visuelle. Une sensibilisation qui se retrouve dans le nombre de projets de recherche sur l'aide à l'orientation présentés au niveau national à travers le Réseau National des Technologies Logicielles et un appel d'offres national. A noter également le fort soutien cette année de la Fondation SFR Cegetel, ainsi que de la CASA (Communauté d'agglomération Sophia Antipolis) dont le président Jean Léonetti est venu ouvrir la journée.Nouvelles technologies obligent : les tables rondes et les conférences pouvaient être suivies en direct avec vidéo sur Internet. Une diffusion qui a eu du succès puisque des connexions ont même été enregistrées à partir du Canada, de l'Amérique du Sud et de différents pays d'Europe. Un CDrom de présentation de l'événement est en cours de création et l'intégralité des débats se retrouvera en ligne à l'usage de ceux qui ont manqué l'événement. Voir le site http://www.essi.fr/devint/.

Ajouter un commentaire